SOSCuisine obtient le statut de « service en ligne favori » de la revue de l’Association canadienne du diabète

10 avril, 2012

La revue Diabetes Dialogue de l’Association canadienne du diabète a octroyé le statut de « service en ligne favori » à SOSCuisine dans sa revue des ressources disponibles sur le web pour aider les personnes diabétiques.

On y explique que nos menus pour le diabète satisfont toutes les recommandations de l’Association canadienne du diabète, de Santé Canada et de Diabète Québec. Cet article est publié dans le numéro ‘printemps 2012’ de sa revue Diabetes Dialogue.

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle vous partage son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

Cinzia Cuneo

Derniers articles parCinzia Cuneo (voir tout)

20 commentaires à “SOSCuisine obtient le statut de « service en ligne favori » de la revue de l’Association canadienne du diabète”

avril 12, 2012 à 10:39 , mh grandbois dit:

Bonjour,
L’espace « diabète » semble intéressant, mais il faut payer $$ pour obtenir des recettes afin d’avoir un menu plus approprié pour les personnes diabétiques!

Moi, comme probablement plusieurs autres personnes, je ne peut pas payer pour les recevoir!

C’est désolant!

avril 14, 2012 à 9:10 , SOSCuisine dit:

Réponse à mh_grandbois:

Bonjour,
Nous ne faisons pas payer pour obtenir des recettes appropriées pour les personnes diabétiques. Elles sont accessibles à tous sous l’onglet Recettes, en cliquant sur le critère ‘Diabète’.

Quant à votre 2e commentaire, permettez-nous trois observations:
1) le prix demandé est modique, soit celui d’un café chaque semaine;
2) étant donné que nos menus tirent profit des spéciaux des circulaires, une famille de deux personnes épargne au bas mot 10 dollars par semaine, soit plus de 5 fois le prix de l’abonnement;
3) le fait de préserver votre santé grâce à une alimentation adaptée vaut combien ?

avril 12, 2012 à 11:29 , Nicole St-G dit:

Bonjour,
Je suis d’accord avec MH Granbois, pourquoi payer encore parce qu’on es diabétique, je ne comprends pas du tout, es-ce que ça coute des sous de plus pour écrire une recette pour le diabète

avril 14, 2012 à 9:16 , SOSCuisine dit:

Réponse à Nicole St-G et Francyne Nadeau:

Bonjour,
Nous ne faisons pas payer pour les recettes, mais bien pour les menus, qui assurent chaque semaine que 40 cibles nutritionnelles prescrites par l’Association canadienne du diabète sont respectées intégralement. Il faut regarder l’ensemble de la journée et non seulement une recette à la fois. Les recommandations concernent en effet les apports quotidiens et hebdomadaires. Par exemple, la répartition des glucides au cours de la journée est particulièrement importante. Il n’est donc pas suffisant de chercher des ‘recettes diabétiques’.

Oui, faire ces menus est très coûteux. Aucune autre organisation n’est d’ailleurs en mesure de les offrir.

avril 12, 2012 à 11:55 , C.Cadieux dit:

comme bien d’autres personnes, je trouve désolant d’avoir à payer pour nous aider dans notre alimentation contre le diabète. J’espère qu’un jour, des annonceurs pourront nous aider afin que les coûts soient annulés car ça aiderait bien du monde qui aime bien votre site

avril 12, 2012 à 1:43 , bbjojo dit:

Bonjour,
Dommage mais pourquoi toujours payer pour tout se qui est santé.En quoi une recette santé dois être payante plus qu’une autre.Si c’est gratuit pour les gens qui ont une bonne santé,alors pourquoi pas pour ceux qui ont quelques problèmes comme les diabétiques.EN espérant qu’un jour les choses changent.Merci!

avril 14, 2012 à 9:20 , SOSCuisine dit:

Pourquoi nos services ne sont pas gratuits ?

Nous faisons payer pour les services à valeur ajoutée comme SOSCuisine Plus et les menus complets (7 jours/semaine et 3 repas/jour + collations), parce-que nous devons payer nos employés et que nous ne recevons aucune subvention du gouvernement ni de l’industrie. La publicité sur le site est loin de couvrir nos dépenses.

avril 12, 2012 à 3:29 , Pierrette Ducharme dit:

J’aime bien SOS cuisine (régulier). J’ai informé des gens diabétiques de la possibilité d’avoir eux aussi un menu adapté à leurs besoins toutefois comme bien d’autres, le coût supplémentaire les a démotivés. Peux-être qu’un mois d’essai sans frais serait une alternative?

avril 12, 2012 à 4:19 , Francyne Nadeau dit:

Bonjour,
Je pense commes les autres, nous ne devrions pas payer pour des recettes santé. En quoi est-différent des autres recettes au fond. J’espère qu’un jour, nous aussi on pourra recevoir gratis pour notre santé.
Merci

avril 12, 2012 à 4:40 , Max dit:

Je comprend pourquoi SOS cuisine impose un frais pour les menus particuliers. Ce n’est pas un service du gouvernement ou d’une grande compagnie comme Google qui peuvent se trouver d’autres moyens de générer des revenus.
Par contre, je suis d’accord avec la majorité d’entre vous qui dites qu’il est toujours plus couteux de s’alimenter convenablement en ayant sa santé en tête. Cela s’aplique partout dans la société. Au resto, les options saines sont toujours plus couteuses. À mon travail, les boissons gazeuses sont gratuites, mais impossible d’avois des choix santé (comme des jus de vrais fruits, ou du lait).
Comme si l’option « santé » était un choix personnel et qu’un premium peut être exigé. Est-ce que cela ne devrait pas être l’inverse?
Pourquoi le gouvernement n’aiderait pas les programmes comme SOS cuisine qui avec ses menus pourrait contribuer à prévenir certaines maladies, plutot que de continuellement avoir à investir d’avantage en traitement?

avril 13, 2012 à 7:53 , Candide dit:

Comme tous les autres, je ne suis pas d’accord pour payer pour des recettes qui amélioreraient ma santé.
On paie déjà pour les médicaments,et comme je suis diabétique à cause de ma génétique, je trouve que je suis pénalisée plus que la moyenne des gens. Alors si vous ne faites rien, je vais me désabonner de votre site.

avril 13, 2012 à 9:51 , Serge Sansregret dit:

Les coûts d’être malade sont exorbitants! Combien de $$$ par mois faut-il débourser pour avoir un semblant de vie normale sans parler des contraintes imposées aux autres membres de la famille! Une petite recette par semaine ne ferait pas mourir personne et Splenda serait sûrement le commanditaire de choix.
Merci

avril 14, 2012 à 9:37 , SOSCuisine dit:

Réponse à Serge Sansregret

Bonjour,
Tel qu’expliqué ci-dessus, « une petite recette par semaine ne ferait pas mourir personne » comme vous dîtes mais n’aiderait pas personne non plus. Notre rôle est d’aider efficacement les personnes diabétiques, en traduisant les recommandations nutritionnelles basées sur des données probantes en menus faciles à suivre, tout en leur permettant d’épargner en profitant des spéciaux des circulaires. Nous sommes les seuls à faire ça et les commentaires de nos abonnés à ces menus sont très positifs.

Quant à votre 2e commentaire, il faut être prudent quant au choix d’éventuels commanditaires. Splenda serait sans doute heureux d’être notre commanditaire, comme vous le suggérez. Nous préférons néanmoins conserver notre indépendance vis-à-vis l’industrie – et même les détaillants alimentaires, pour ne pas biaiser nos menus. Par ailleurs, sachez que les édulcorants comme le Splenda sont soupçonnés de poser des risques non négligeables pour la santé

avril 16, 2012 à 8:17 , Rolande veilleux dit:

Peut-être pourriez-vous vous associer à Passeportsanté qui est un site très bien et subvenionné par le gouvernement donc gratuit.Une entente avec celui-ci pourrait vous compensez autant que ce que vous recevez actuellement. Je crois que cela ne serait pas cher payé pour le gouvernement étant donné les coûts engendrés par l’épidémie actuelle du diabète et sachant qu’une alimentation équilibrée aux besoins du diabétique est un facteur majeur et prioritaire dans le contrôle de cette maladie.Votre menu quotidien pour diabétique apporte au patient non seulement une bonne qualité d’alimentation mais aussi un soutien psychologique important pour persévérer dans son traitement.

Cinzia Cuneo

avril 16, 2012 à 10:53 , SOSCuisine dit:

Réponse à Rolande Veilleux
Bonjour,
Merci de votre conseil. Le site Passeportsanté n’a jamais été financé par le gouverment, mais par la Fondation Chagnon. Depuis il a été vendu à une compagnie privée francaise. Les employés québécois ont poursuivi leur carrière ailleurs et la publicité a commencé à apparaître sur le site.

avril 21, 2012 à 3:04 , Nicole Ducharme dit:

Je suis végétarienne et j’aimerais savoir si dans les menus pour diabète, je trouverais assez de menus végétariens pour pouvoir avoir une bonne variété d’aliments?

Cinzia Cuneo

avril 22, 2012 à 10:17 , Cinzia dit:

@Nicole Ducharme: Nos menus diabète contiennent des sources variées de protéines; viande, poisson, légumineuses et tofu. Vous pourriez les modifier vous -même pour obtenir des menus exclusivement végétariens, mais cela vous démandera de faire plusieurs changements.

février 19, 2014 à 2:20 , manon dit:

bonjour jaimerai sa si vous pouver m aider pour DES RECETTES, MON MARI

Cinzia Cuneo

février 19, 2014 à 2:41 , Cinzia dit:

Bonjour Manon,
Bien sûr nous pouvons vous aider avec nos menus spécialisés pour personnes diabétiques. Ces menus vous assurent chaque semaine que les 40 cibles nutritionnelles prescrites par l’Association canadienne du diabète sont toutes respectées intégralement.

mai 09, 2016 à 12:17 , Sylvaine dit:

bonjour, je ne me suis pas encore décidée, pas à cause du prix mais pour avoir une motivation totale pour suivre le programme ; je ne trouve pas que cela soit cher, en effet j’ai suivi WWatcher un temps et c’était beaucoup plus cher, néanmoins je dépensais beaucoup moins en apprenant à cuisiner, la cuisine industrielle revient très cher. Niveau budget je n’ai pas vu d’augmentation malgré la cotisation mensuelle de 40€ (je suis en France). Par ailleurs il me semble que ces menus peuvent convenir à une famille, seules les quantités différent je pense, sachant que le diabète 2 est souvent génétique, modifier les habitudes alimentaires d’une famille à risque ne semble pas être nocif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *