Top 15 des tendances diététiques en 2015

6 janvier, 2015 , , ,

Qu’est-ce qui est tendance en nutrition ? Une enquête menée auprès d’experts en nutrition a permis de prédire ces tendances.

Les labels ‘sans gluten’, ‘sans OGM’ et ‘naturel’, ainsi que la commodité, le goût et le coût dictent les choix des consommateurs
Est-ce que 2015 sera sans gluten ? Le Paléo est-il encore de la partie ? Consommerons-nous toujours des glucides ? Est-ce que le « kale » sera toujours le Roi des légumes verts ou est-ce que les noix, les graines ou le chou-fleur prendront sa place ?

L’enquête annuelle de la firme de relations publiques ‘Pollock Communication’ et du périodique ‘Today’s Dietitian’ intitulée « Qu’est-ce qui est tendance en nutrition »  nous dévoile les préférences alimentaires de 2015 – ainsi que les « has been »  en ce qui a trait à la nutrition et à l’alimentation santé.

Plus de 500 nutritionnistes américains ont été consultés pour cette enquête, qui a démontré que le kale et la noix de coco sont toujours à la mode, mais que les graines et les noix sont les deux nouveaux super-aliments vedette pour 2015. Les autres aliments qui devraient également être à l’honneur sont les céréales ancestrales, le yogourt grec et l’avocat.

Ces nutritionnistes disent que les consommateurs continueront à chercher à s’alimenter sans gluten, alors que les diètes faibles en gras ont grandement perdu en popularité. Ils s’entendent aussi pour dire que les consommateurs accordent de l’importance aux aliments sans OGM, aux aliments cultivés localement et aux protéines de haute qualité.

Vous avez un appétit pour les détails? Voici donc un résumé plus étoffé de ce que ces experts prédisent pour 2015. Ces prédictions influenceront sûrement les décisions d’achat des consommateurs, les grands fabricants et bien sûr les détaillants le moment venu de déterminer quoi mettre en évidence sur les rayons pour l’année à venir.

  1. salade-de-kaleSuper-aliments : Les graines et les noix sont cités par 54 % des nutritionnistes comme les super-aliments qui règneront en 2015. Le kale demeure par ailleurs le Roi des légumes verts, la plupart des spécialistes le considérant, avec le yogourt grec et les produits à base de noix de coco ou d’avocat, comme choix santé de premier ordre.
  2. Passez au vert… avec le thé : 35% des professionnels conviennent que le thé vert est la boisson de choix en raison de sa myriade de vertus pour la santé.
  3. Le débat autour du boeuf : Selon les nutritionnistes, les consommateurs considèrent les protéines d’origine animale, telles que la viande, le poisson et la volaille, comme étant de bonne qualité. Toutefois, les experts recommandent plutôt le poisson et les fruits de mer, les œufs, les légumineuses et les noix, la volaille et les produits laitiers comme protéines de qualité, suivies des produits de soja. La viande rouge est jugée moins santé par les nutritionnistes, en raison de son contenu en gras saturés et cholestérol, et de l’impact environnemental de sa production.
  4. Les régimes sans gluten dominent : Les experts conviennent à 66% que les régimes sans gluten ou sans blé seront très tendance pour l’année 2015 et ce « Malgré le manque de preuves pour appuyer le fait qu’un régime alimentaire sans blé et sans gluten favoriserait la perte de poids et une meilleure santé » explique Jenna A. Bell, PhD, Dt.P., vice-présidente et directrice de l’alimentation et du bien-être chez Pollock Communications. D’ailleurs, la même enquête révèle que 70% des nutritionnistes pensent qu’en 2015, les consommateurs s’intéresseront encore davantage à la perte de poids qu’en 2014. Ils ajoutent que le régime ancestral (paléo) et les régimes ‘clean eating’ seront également tendance.
  5. warm-quinoa-and-arugula-saladFaire du neuf avec du vieux : En dépit de la popularité de certains régimes faibles en glucides, 50% des nutritionnistes conviennent que les céréales ancestrales, telles que l’amarante, le quinoa, l’épeautre ou encore le freekeh (type de blé vert), seront en tête des tendances en 2015.
  6. L’essoufflement du « faible en gras » : Si les aliments à faible teneur en glucides sont encore très tendance, en revanche, ceux à faible teneur en gras sont moins prisés. Comme l’an dernier, la très grande majorité des nutritionnistes (96%) prévoit pour 2015 que les régimes alimentaires à faible teneur en gras n’auront pas la faveur du public.
  7. Bons gras vs. Mauvais gras : Les consommateurs accueillent – de bonne grâce – le bon gras dans leur alimentation comme l’enfant prodigue. La question qu’ils se posent est : Quels sont ces bons gras ? Dans ce débat, 84% des spécialistes en nutrition s’accordent sur le fait que les consommateurs doivent substituer les gras saturés par des bons gras (acides gras mono- et polyinsaturés). Selon Bell, leurs recommandations vont dans le sens de celles de l’« American College of Cardiology et American Heart Association », qui       visent à réduire les risques de maladies cardiovasculaires.
  8. Miroir, miroir, dis-moi qui est la plus belle : Comment les consommateurs évaluent-ils leur santé et leur poids ? Tout simplement en se comparant visuellement à des amis ou à des proches, selon les constats de 35% des répondants. Un autre 30% des nutritionnistes dit que les consommateurs se comparent aux mannequins des magazines ou des stars de la télévision.
  9. Moins de complaisance : En 2014, 44% des spécialistes considéraient que les Américains s’acceptaient tels qu’ils étaient, même en surpoids. Pour 2015, seulement 26% des répondants pensent la même chose.
  10. Attention aux blogues : 42% des nutritionnistes constatent que les consommateurs se fient généralement aux informations délivrées sur les blogues et les sites web. Par ailleurs, 38% conviennent que les renseignements disponibles sur ces supports sont erronés, prédisant que cela s’aggravera en 2015. Enfin, 91% des répondants prédisent que toute cette information et désinformation conduira à la confusion, voire au manque d’amélioration de l’alimentation du consommateur. Dans tous les cas, il est donc préférable de se fier aux conseils d’un nutritionniste.
  11. Les labels : D’après les répondants, les consommateurs chercheront les aliments éco-labellisés en 2015, et notamment les mentions ‘sans OGM’, ‘sans gluten’, ‘clean eating’.
  12. Mention sans OGM. 69% des nutritionnistes disent que les labels « sans OGM » sont les plus importants pour leurs clients.
  13. Faire les bons choix : Quel est le meilleur conseil pour améliorer l’alimentation et la santé globale selon les nutritionnistes ? 51% d’entre eux recommandent de choisir des aliments de bonne qualité, riches en nutriments, parmi tous les groupes alimentaires. Alors que 47% conseillent de manger plus de fruits et de légumes.
  14. L’assiette MyPlate. Cette année encore, l’assiette de référence MyPlate du ministère américain de la santé (USDA – myplate.gov), tient un rôle primordial dans l’éducation nutritionnelle, avec près de 73% des répondants qui la conseillent comme outil pour améliorer le régime alimentaire.
  15. Les consommateurs veulent tout en même temps. Les nouvelles tendances alimentaires en 2015 seront axées sur les aliments qui satisferont trois besoins fondamentaux, à savoir la commodité, le goût et le prix. En effet, il y a des besoins que les acheteurs ne sacrifieront pas, indépendamment des tendances.

autopromo_vip_dietitian_fr

À propos de Pollock Communications

Pollock Communications est une agence de relations publiques spécialisée en alimentation et santé. Elle est basée à New York et fut créée en 1991.

À propos du périodique « Today’s Dietitian »

Depuis plus de 16 ans, ce périodique couvre le domaine de la nutrition et la diététique et est devenu une référence pour les nutritionnistes, les éducateurs agréés en diabète, et les gestionnaires alimentaires.

SOURCE : Pollock Communications

Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *