Une tisane, pour finir le repas en beauté

6 août, 2011

Avant de se soigner avec des médicaments, dans la nuit des temps, on se servait des plantes pour fortifier, cicatriser et guérir. Dérivé du grec « ptisánê », qui était alors une décoction d’orge broyé, le mot tisane désigne en fait toute boisson obtenue par macération, décoction ou infusion de fleurs, feuilles, tiges ou racines, dans l’eau chaude ou froide.


L’utilisation des tisanes a continué au fil des siècles, regagnant récemment en popularité, surtout pour remplacer de temps à autre le café, le thé ou une autre boisson chaude. Ses effets faiblement thérapeutiques varient selon le type de plante employée. Parmi les tisanes les plus recherchées, on retrouve les digestives (camomille, menthe, romarin, sauge, verveine), les calmantes (valériane, mélisse, tilleul) et les diurétiques (reine-des-prés, violette, queues de cerise).

Si vous ne les avez jamais essayées, je vous invite à goûter à deux tisanes qui nous viennent d’Afrique:

Tisane d’hibiscus, aussi appelée « carcadé » en Égypte, que l’on boit froide ou chaude. Au goût légèrement suret et d’une belle couleur rouge, cette tisane est riche en vitamine A et C, a un effet diurétique et revitalisante, et aiderait à lutter contre l’hypertension légère.

Tisane de rooibos, obtenue en infusant des petites feuilles fermentées d’un arbuste qui pousse seulement en Afrique du Sud. L’infusion peut être bue chaude ou froide, avec ou sans lait. Elle est la boisson nationale de l’Afrique du Sud. Selon l’usage populaire dans ce pays, cette boisson aiderait à soulager les troubles digestifs, du sommeil et les allergies cutanées.

Publié originalement dans le Journal de Montréal le 6 août 2011.

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle partage avec vous son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

Cinzia Cuneo

Derniers articles par Cinzia Cuneo (voir tout)

Articles

Aucun commentaire à “Une tisane, pour finir le repas en beauté”

août 11, 2011 à 8:54 , Yvettte dit:

Bonjour ou je peux me procurer cette tisane de pétales d’hibicus.

août 12, 2011 à 4:23 , Rosaria dit:

Bonjour, j’ai la même question, car je n’habite pas au Canada et il-y-a des choses que je ne trouve pas ici en Suisse, aussi je n’ai pas trouvée le lin en poudre.

juin 22, 2013 à 10:12 , Yimga dit:

« une tisane de pétales d’hibiscus, aussi appelée « carcadé » » Ou encore bissap ou foleré. Vous en trouverez dans des magasin africains, mexicains etc…

juin 27, 2013 à 2:42 , Eloise dit:

@Rosaria: En France, on peut trouver des infusions de Bissap dans les magasins de produits africains. La marque « Racines » est assez répandue (http://www.racines-sa.com/?arbo=produits&id_categorie=40#), je crois que vous devriez pouvoir la trouver en Suisse aussi.

Pour le lin, j’achète les graines de lin entières et je mouds moi-même la quantité désirée dans un petit moulin à café électrique. En plus, les graines de lin entières se conservent plus longtemps que le lin en poudre, car elles s’oxydent moins rapidement. Vous pouvez donc en moudre un peu chaque semaine, selon vos besoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *