Le veau, caméléon de la cuisine

29 novembre, 2014

Le gastronome français Alexandre Grimod de la Reynière, auteur de l’Almanach des Gourmands au début du XIXème siècle, disait du veau que c’était le « caméléon de la cuisine ».

Effectivement, sa saveur varie considérablement selon sa méthode d’élevage, son âge et son lieu de provenance.

De plus, la diversité des coupes permet de préparer des plats aux goûts tout aussi différents.

Autrefois réservé aux tables des plus riches ou aux occasions spéciales, dès nos jours le veau est à la portée de tous. C’est une viande maigre, riche en vitamines et minéraux essentiels, et qui offre une alternative avantageuse par rapport à d’autres viandes rouges.

On distingue diverses catégories de veau, en particulier celui de lait et celui de grain. Le premier est nourri exclusivement au lait jusqu’à l’abattage, soit 20 semaines, ce qui fait que sa viande conserve une texture plus délicate. Le deuxième est abattu un peu plus âgé, soit environ 25 semaines, sa chair est plus rouge et plus ferme.

menus pour os en santé

En Europe, la France et l’Italie sont les deux pays où il se consomme le plus de veau, en moyenne quatre fois plus qu’au Canada. Au Québec on en mange deux fois plus que dans le reste du Canada. C’est un peu normal puisque le Québec est le plus grand producteur de lait et de veau au pays.

Essayez quelquesunes de nos recettes qui mettent en vedette le veau:

Publié originalement dans le Journal de Montréal le 29 novembre 2014.

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle partage avec vous son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

Cinzia Cuneo

Derniers articles par Cinzia Cuneo (voir tout)

Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *