La venaison en vedette à Noël

22 décembre, 2012 ,

Dans un pays de chasseurs comme le Québec, ce serait une bonne idée de profiter de la période des Fêtes pour ‘apprivoiser le gibier’… dans notre assiette! Je vous propose comme plat principal pour votre réveillon, une recette de mijoté qui peut être apprêtée autant avec du cerf, du chevreuil, du wapiti que du sanglier.

Ceux qui ne comptent pas de chasseurs dans leur entourage pourront se procurer de l’excellente viande de cerf rouge, ou de cerf de boileau, qui sont offerts dans plusieurs boucheries, marchés et épiceries, pour environ le double du prix du boeuf. C’est Noël après tout!

Le cerf rouge, cervidé importé de Nouvelle-Zélande il y a déjà vingt ans, est élevé ici depuis lors et est maintenant bien adapté à notre climat. On en compte aujourd’hui au Québec un cheptel d’environ 12 000 têtes, élevées dans leur milieu naturel.

À cause de leur alimentation et de leur niveau d’activité physique, la viande de ces animaux est plus maigre et plus tendre que celle de nos animaux domestiques. Le goût du gibier d’élevage est un plus prononcé que celui du boeuf, mais pas autant que celui de la viande sauvage.

Joyeuses Fêtes!

Essayez notre recette de Mijoté de cerf au vin rouge qui met en vedette la venaison

Publié originalement dans le Journal de Montréal le 22 décembre 2012

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle vous partage son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

Cinzia Cuneo

Derniers articles parCinzia Cuneo (voir tout)

Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *