Virage « fléxitarien » au Commensal

30 octobre, 2012 , ,

La chaîne québécoise de restaurants végétariens Commensal a soulevé tout un tollé en annonçant l’introduction de crevettes, crabe et poulet à son menu. Cette petite révolution a été lancée par le biais d’une publicité télé  diffusée dimanche soir, en plein coeur du Gala de l’ADISQ.

Quelques heures plus tard, des centaines de messages remplissaient déjà la page Facebook du Commensal, la plupart dénonçant cette décision. Et pourtant, aucun plat végétarien n’est éliminé du menu et l’offre est simplement augmentée avec l’ajout de quelques plats aux fruits de mer pêchés localement ou au poulet élevé localement.

D’après Pierre Marc Tremblay, président et propriétaire du Commensal, ses restos peuvent maintenant mieux répondre aux besoins des « fléxitariens« , soit les végétariens à temps partiel. De plus, avant de poursuivre avec cette initiative, le concept a été testé avec succès pendant 6 mois dans le restaurant de Boucherville.

Personnellement, je salue cette initiative inclusive et j’ai du mal à comprendre les réactions négatives – et même acerbes – de certains clients.

Je serais vraiment intéressée à entendre votre point de vue, en tant qu’abonné à SOSCuisine. Qu’en pensez vous?

 

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle partage avec vous son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

26 commentaires à “Virage « fléxitarien » au Commensal”

octobre 30, 2012 à 4:05 , J. Lebrun dit:

Je crois personnellement que c’est une excellente idée , mais il semble que certains végétariens lèvent le nez sur ceux qui ne sont pas comme eux !!! On dirait que c’est une vraie religion parfois . J’aime beaucoup manger ce qui est bon pour la santé et je ne crois pas que le poulet ou la crevette soit si dommageable ! Un bon équilibre en tout devrait toujours primer . Végétarienne à temps partiel , pourquoi pas ?

novembre 01, 2012 à 5:54 , L. Duval dit:

Moi je suis une adepte des restaurants Commensal et ça me fait plaisir de voir du changement, je suis curieuse de voir les nouveaux plats sans toutefois perdre mes plats végétariens préférés, plus de clients plus de roulement de la nourriture, bonne décision.

novembre 01, 2012 à 6:51 , Geneviève dit:

Je suis allergique au poisson, alors, dans mon cas, s’ils en ajoutaient sur le menu, je ne pourrais plus y aller en raison de risques de contamination trop élevés. J’imagine que plusieurs personnes, dont des parents d’enfants allergiques, doivent être bien déçus, car il existe peu de restaurants du genre.. Peut-être que certains sont trop rigides concernant le végétarisme, mais dans mon cas j’apprécie de pouvoir manger sans m’inquiéter dans au moins un restaurant! 🙂

novembre 01, 2012 à 7:43 , Guylaine Boudreau dit:

Quel dommage!

novembre 01, 2012 à 8:00 , Michel L. dit:

L’un des plus gros problèmes avec la consommation de la viande, c’est son empreinte sur notre environnement, de par sa surproduction et les méthodes de transformations et de transport/emballage et autres.

Le fait que la viande présentée ici soit locale réduit de beaucoup ces impacts, et la ramène vers les éléments intéressants de ces mets.

Je crois donc que c’est une bonne décision, et même très intéressante! Pour peu que ça reste à petite échelle (ça reste étiquetté comme un resto végétarien!)

novembre 01, 2012 à 8:16 , monique côté dit:

je n’ai aucun problème à ce que le Commensal diversifie son menu; je ne comprend pas l’attitude des « purs ». Je vais continuer à le fréquenter et puis, de temps à autre, j’essaierai sûrement leur poulet ou fruit de mer, en autant qu’il soit de bonne source évidemment!

novembre 01, 2012 à 8:23 , Louise Bélanger dit:

Je trouve franchement très bien cet ajout qui permettra d’augmenter la clientèle et ainsi garder ces super de bon et beau restaurants ouvert. Les critiques négatives viennent de ceux qui veulent garder leur petit monde juste à eux. Comme le disait nos parents, ils ont des oeillères et ne peuvent voir plus loin. Pour ma part, je peux comprendre sans toutefois approuvé mais bravo, au Commensal….

novembre 01, 2012 à 8:42 , Voyer Nicole dit:

Excellente idée.Décision commerciale certe, puis après?
Dénote une belle ouverture d’esprit et va ainsi attirer
des non vévétariens.Ce tournant ne lui enlève rien de son créneau de resto santé.Chacun y trouvera son compte. Je ne puis dire que: Bravo!

novembre 01, 2012 à 9:07 , C. Lanteigne dit:

La décision de ne pas manger de viande est un choix personnel. Les raisons varient : santé, éthique animale, écologie, économie. Je déplore le choix des restaurants Commensal parce que c’était l’un des rares restaurants où je savais que je pouvais bien manger, tout en sachant que mes valeurs personnelles étaient partagées par l’entreprise. Je suis déçue tout simplement parce que dans tous les autres restaurants il y a déjà un grand choix de repas avec viande. Dommage qu’il soit encore si difficile en 2012 de faire une place à des personnes qui font des choix différents.

novembre 01, 2012 à 9:12 , Naomie dit:

C’est une excellente idée! En s’assurant de la provenance des produits et de leur qualité, en protégeant l’environnement en achetant local et en s’assurant des conditions d’élevage et de pêches des poulets/crevette, Commensal montre l’exemple aux autres restaurants !
Cette décision commerciale est positive. Il faut arrêter de croire que toute décision commerciale se fait au détriment du consommateur. 🙂

novembre 01, 2012 à 9:41 , Christiane Couturier dit:

Tres bonne décision , ca ne change en rien la qualité de la nourriture et les couples auront le choix , je suis végétarienne a temps partiel , pas de viande rouge ni charcuterie , mon mari tout le contraire , alors on a un restaurant qui n’apporte aucune frustration , ou on peut manger a notre gout , c’est tres bien .

novembre 01, 2012 à 10:06 , claudette cotineau dit:

Excellente décision! mais…..

attention a la provenance du poisson!!! qu’il ne soit pas d’élevage ni avec du mercure…!

Eviter tous les produits chinois.car ils engraissent leurs terres avec des excréments humains….
reportage un oeil sur le monde (émission francaise)
on a de l’ail canadien, il faut s’en souvenir!
Bravo au Commencal! je vous adore! je me régale chaque fois que je mange a votre resto sur Ste-Catherine près de chez Eaton!!
Bonne journée à VOUS!
Clauclau

novembre 01, 2012 à 11:36 , Karine dit:

Libre choix à chacun. En fait, le changement ne me dérange absolument pas. Là où ca me fait réagir c’est le terme Flexitarien…. Euh, des végétariens à temps partiel… Et quoi encore! Selon moi, quand tu manges de la viande peu importe que ce soit à l’occasion ou quotidiennement, si tu en mange c’est que tu es CAR-NI-VORE! Et il n’y a dans ma déclaration aucune animosité, je suis carnivore. Je mange de la viande à l’occasion et NON, je ne me définirai pas par un nouveau « flexi qq chose » juste parce que c’est nouveau, « in » ou branché!!! Que le Commensal offre ce qu’il veut, c’est son entreprise. Bon Flexitarisme à vous!

novembre 01, 2012 à 12:03 , Sylvie Roussel dit:

Je suis tout a fait en accord avec cette decision: ils laissent au client le choix de decider eux-meme. De plus, ca permettera aux adeptes de ce resto d’y aller plus souvent puisque ceux qui ne sont pas vegetariens voudront probablement les accompagner maintenant!

novembre 01, 2012 à 2:40 , Anne Bilodeau dit:

Personnellement, je pourrais être tentée pour un plat avec du poulet, mais j’ai une soeur hyper allergique aux crevettes et la contamination est trop risquée pour qu’elle puisse oser prendre un met de proximité…

novembre 01, 2012 à 3:46 , Johanne Jean dit:

Ceux qui n’aiment pas ces nouveaux mets n’ont qu’à ne pas les prendre. À ce que je sache, les crevettes et le poulet ne sautent pas dans les assiettes.

novembre 01, 2012 à 6:10 , Claudia Desharnais dit:

Entièrement d’accord avec leur décision. Ça permettra aussi à des végétariens purs de se faire accompagner par des moins végétariens ou pas végétariens du tout. Ça ne change rien à la vie des végétariens en bout de piste. De plus, je ne crois pas que la décision d’un resto comme le Commensal soit la place pour le droit des animaux, si c’est ce que cache les réactions adverses. Pour ce qui est des allergies, le problème est partout. Le Commensal n’existe pas pour éviter de servir des plats allergènes non plus.

novembre 01, 2012 à 10:33 , André Pilon dit:

BRAVO! L’ouverture de coeur et d’esprit dans ce cas est souhaitable.

Comme l’écrivait quelqu’un, dommage pour les risques de contamination croisée pour les fruits de mer.

En ce qui concerne les puristes, par bêtise, par ignorance ou serait-ce par -INTÉGRISME-, ils n’ont pas mon oreille et très peu d’influence malgré leur grand bruit de bidons vides.

La tolérance est encore le meilleur facteur pur gagner quelqu’un à sa cause.

Finalement, je note que la grande majorité des gens ici sont ouverts ET écrivent sans fautes.. CHAPEAU!

novembre 02, 2012 à 12:44 , Solange A. dit:

Je suis entièrement d’accord avec M. Pilon lorsqu’il dit : « La tolérance est encore le meilleur facteur pour gagner quelqu’un à sa cause ». En tant que végétariens, mon chum et moi, nous nous faisons poser beaucoup de questions, et même si parfois les discussions sont enflammées, nous n’avons jamais perdu aucun ami 🙂

Mais je déplore la décision du Commensal. (Pour des raisons purement mercantiles, quelle tristesse.) Surtout dans le contexte mondial actuel. Selon moi, c’est un pas en arrière. Sans être alarmiste ni brandir ici l’étendard de la vertu, nous mangeons (j’en mangeais moi-même) trop de viande. Beaucoup trop. C’est un fait. Je ne me rappelle plus les chiffres, mais comparativement au début du siècle, notre consommation a littéralement explosé! (Comme celle du sucre et du sel d’ailleurs…) Cette surconsommation nuit à notre santé… Mais je ne vous apprends rien : il ne se passe pas une journée sans qu’on en entende parler, que ce soit à la télé, la radio, ou dans les médias sociaux. Je suis très consciente que ça soit un sujet délicat, certaines personnes, de par leur constitution, ne peuvent pas s’en passer… Mais c’est extrêmement décevant que le Commensal ait baissé les bras ainsi. D’autant plus que les restaurants purement végétariens à Montréal (une grande métropole!), peuvent pratiquement se compter sur les doigts d’une seule main…

Pour très bien exposer les faits par rapport à cet enjeu inhérent au 21e siècle, je vous propose ces excellents films : « Forks over knives » et « Earthlings ». Ce sont des films difficiles à regarder (surtout le second!), très bien documentés et commentés, et ils exposent parfaitement à quel point nous sommes beaucoup trop dépendants des animaux, et ce, au détriment des deux partis impliqués…

novembre 02, 2012 à 7:10 , Louise St-Pierre dit:

Je suis très déçue de la décision du Commensal.
Cette entreprise a fait jusqu’à présent un excellent travail d’éducation afin de montrer à Monsieur et Madame Tout-le-monde que l’on peut très bien se régaler de mets sans viande. Commensal est l’un des seuls restos végétariens à Montréal. Il y a tellement d’autres restaurants qui servent de la viande. Bien que je ne sois pas entièrement végétarienne, j’appréciais beaucoup les valeurs que le Commensal véhiculait. Leur nouvelle approche mercantile me déplaît. Plutôt que d’ajouter de la viande et du poisson à leur menu, ils auraient s’ingénier à varier les mets végétariens qui n’ont pas tellement changé depuis leur ouverture

novembre 02, 2012 à 7:33 , jocelyne beaudoin dit:

bien contente depuis le temps que je veux amener mon mari sans l’obliger à se priver de viande ……à bientôt

novembre 03, 2012 à 7:14 , Anyck dit:

À trop vouloir tout offrir, les commerces perdent leur identité. Commensal était unique en son genre grâce à son côté végétarien. Maintenant, il va devenir un buffet comme les autres. C’est comme aller dans un resto indien et commander des mets chinois. Où est le plaisir… et la logique?

novembre 06, 2012 à 3:51 , Marie dit:

En fait, je suis vegan et je trouve ca ridicule de parler d’ouverture d’esprit d’ajouter de la viande.
Il est logique d’ajouter un met vegetarien ou vegan dans un resto omnivore afin d’accomoder ceux qui ne mangent pas de produit animaux. Mais dans un resto vegetarien, tout le monde peut manger, surtout les « flexitarien » s’ils sont des personnes qui ne mangent qu’ocassionellement de la viande. Il y a tellement peu de restaurants ou on peut manger absolument tout sur le menu quand on est vegetarien ou vegan, pourquoi changer une de ces seules options?
Et la raison pour laquelle je ne vais pas au commensal: c’est un buffet. J’ai jamais eu d’amis carnivore qui ne voulait pas manger la bas parce que c’est vegetarien mais parce que c’est un buffet. Quand je fais une sortie, j’ai pas envie de me sentir a la cantine, mais bien dans un resto a la carte.
Quand on a des valeurs vegetariennes, je ne vois pas comment on peut commencer a servir de la viande. Comme quoi hein, tout le monde est au cash.

novembre 07, 2012 à 1:16 , Gabrielle Carignan dit:

Je suis très contente de cet ajout. Je vais recommencer à visiter le Commensal à l’heure du lunch.

novembre 08, 2012 à 1:30 , Sarah Laplume dit:

Pour ma part, je crois que cette décision est la décision du désespoir. Ils savent très bien qu’ils jouent gros en dé-végétarisant le Commensal. Ils diluent, étiole, voire annule leur spécificité. Même si on veut nous faire passer ça sous le signe de la flexibilité et de l’ouverture. «Marketting Bullshit».

Toutefois, je suis étonnée que personne ne parle du prix d’un repas au Commensal pour manger dans une cafétéria qui n’aura plus de spécificité.

Je suis semie-végétarienne et ne fréquente plus le Commensal à cause du prix. Mes dernières visites se sont toutes soldées par cette impression de ne pas en avoir pour mon argent. On peut trouver tellement moins cher ailleurs. Comme dans le quartier chinois, chez Moon nan à titre d’exemple, où je dîne pour $6.10 pour une montagne de légumes et du tofu délicieusement apprêté. On a avantage à fréquenter les restos asiatiques, libanais, indiens, etc. J’ai des amis végétariens stricts et aucuns ne vont au Commensal à cause du prix.

Je crois que le Commensal émet à son chant du signe.

Sarah Laplume

novembre 09, 2012 à 6:02 , nicole campagna dit:

Bonjour,
Cette décision, bien réfléchie semble t-il de la part de la direction du Commensal, me semble fort intéressante.
Elle permet à l’entreprise d’élagir sa clientèle,
d’offrir une plus grande variété de plats et comme les produits sont locaux (souhaitons qu’ils le demeurent)c’est un investissement chez nous!
Priorité toutefois au menu végétarien qui a tout de même fait la réputation du célèbre resto.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *