Voyager avec des allergies alimentaires

18 mai, 2017 , ,

« Elle ne pourra rien manger pendant votre voyage ! Pourquoi avoir choisi cette destination? » C’est le type de réaction qu’a provoqué mon voyage en Thaïlande avec mon amie Vanessa, gravement allergique aux arachides.

Compliqué ? Dangereux ? Audacieux ? Voyager avec des allergies alimentaires comporte son lot de défis côté repas. Toutefois, avec une préparation adéquate et quelques astuces de globe-trotter, on peut très bien vivre de belles expériences culturelles et culinaires.

Vanessa vit depuis l’enfance avec une allergie mortelle aux arachides ainsi qu’une allergie grave à la noix de coco et la noix de cajou. Cependant, mon amie est aussi une amoureuse des voyages. Comme moi, elle adore découvrir de nouveaux pays. Il était donc hors de question de se priver de voyager à travers le monde en raison de la nourriture. Elle a donc choisi de visiter avec moi « L’île des mille sourires », la Thaïlande.

Même si l’arachide et les noix sont très présentes dans la cuisine thaïlandaise, le manque de choix n’a pas été le principal obstacle. C’est plutôt la barrière de la langue qui a été tout un défi pendant le voyage. Pas toujours évident d’obtenir un « oui » ou un « non » clair et assumé quant à la présence des allergènes.

Avant de partir, nous avions pensé louer un logement avec cuisinette afin de concocter nous-mêmes nos repas. C’est une bonne façon de s’assurer une sécurité quant aux ingrédients et aux étapes de préparation.

Nous avions également fait une belle découverte dans nos recherches préparatoires: notre maîtrise de la langue thaïe n’était peut-être pas au point, mais nous avions découvert les cartes d’allergies traduites en thaï. Disponibles dans certaines cliniques médicales et en ligne, il s’agit d’une carte avec une description claire de l’allergie dans la langue désirée, accompagnée d’une illustration. Ces cartes existent aussi sous forme d’application mobile et on peut ajuster la langue de traduction selon les destinations.

allergy-app

Vanessa a donc montré aux serveurs sa carte d’allergie sur téléphone intelligent lors des repas. L’écran indiquait en thai: « Je suis mortellement allergiques aux noix et aux arachides. Si j’en manges, je pourrais en mourir ». Les employés ont été serviables et ont fait les vérifications nécessaires. Dans le doute, nous changions simplement de restaurant.

La Thaïlande étant une destination très touristique, on y retrouve des types de cuisine dans lesquelles arachides et noix sont peu présentes. Les restaurants italiens, avec les pâtes, pizzas et salades, ont été une belle option.

Nous n’avons donc pas passé notre voyage dans les chaînes de restauration rapide. De plus, les supermarchés offraient plusieurs choix de collations dont les ingrédients apparaissaient en anglais sur l’étiquette.

nutrition-fact

Est-ce que Vanessa a tout de même pu vivre une expérience culinaire authentique en Thaïlande? Absolument. Du côté de la cuisine de rue, elle a évidemment dit « adieu » aux brochettes sauce satay et aux pad thaï, mais « bonjour » aux fruits frais et barbecues de fruits de mer locaux. Le mot d’ordre était la prudence dans le plaisir: s’informer systématiquement des ingrédients contenus dans les plats (même si cela peut devenir ennuyeux), porter son bracelet d’allergie en tout temps et toujours avoir son auto-injecteur à portée de main, même en excursion ou à la plage. Malgré les contraintes, c’est une voyageuse heureuse et satisfaite qui est revenue de Thaïlande.

Pour encore plus d’astuces, visitez le guide de voyage de l’Association québécoise des allergies alimentaires.

Menus pour la semaine équilibrés

The following two tabs change content below.

Auteur

Emilie Zaoré

Emilie Zaoré

Gestionnaire des réseaux sociaux à SOSCuisine.com

Diplômée de l’UQAM et de l’Université de Montréal, Émilie est pigiste en communication depuis 2012. « Foodie » et passionnée par les nouvelles technologies, elle reste à l’affût des tendances et aime partager de l’information fascinante sur les réseaux sociaux.

Emilie Zaoré

Derniers articles parEmilie Zaoré (voir tout)

4 commentaires à “Voyager avec des allergies alimentaires”

juillet 25, 2017 à 9:20 , caroline dit:

Bonjour,

je pars dans une semaine avec ma fille qui est allergique à l arachide.
pouvez vous me communiquer le nom de l’application utilisé ci dessus sur votre smartphone en Thailande .
D avance merci

Cinzia Cuneo

juillet 26, 2017 à 9:26 , Cinzia Cuneo dit:

Bonjour Caroline,
L’application s’appelle: « Allergy Translation Card ».

mai 01, 2018 à 9:01 , Marie-Eve dit:

Croyez-vous que je pourrais faire le même voyage avec une allergie au poisson?

Cinzia Cuneo

mai 01, 2018 à 9:41 , Cinzia Cuneo dit:

Bonjour Marie-Eve,
Oui, mais il faudarit bien planifier à l’avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *