5 questions pour mieux comprendre et gérer la maladie inflammatoire de l’intestin (MII)

24 novembre, 2015 , , , , ,

Le Canada est LE pays où l’on retrouve le plus de cas de la maladie inflammatoire de l’intestin MII au monde (1 personne sur 150, soit environ 235 000 Canadiens). À l’occasion du mois de sensibilisation à la  MII, je réponds ici à 5 questions fréquemment posées pour vous permettre de mieux comprendre la MII et gérer votre alimentation si vous en souffrez.

Menus pour le MII

1. Maladie de Crohn vs colite ulcéreuse, quelle est la différence?

La maladie inflammatoire de l’intestin (MII) comprend quelques maladies qui sont caratérisées par l’inflammation d’une ou plusieurs parties du système digestif. Les deux maladies principales sont la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse. La principale différence entre ces deux maladies est l’endroit où se trouve l’inflammation. En effet, dans une colite ulcéreuse, l’inflammation est concentrée dans le côlon (gros intestin) et au rectum, alors que dans une maladie de Crohn, l’inflammation peut se trouver n’importe où dans le tractus gastro-intestinal.

2. Est-ce que l’alimentation peut guérir ou induire (aider) la rémission d’une MII?

Malheureusement, pour l’instant, aucun régime ou diète ne peut guérir une MII, que ce soit la maladie de Crohn ou la colite ulcéreuse. L’alimentation joue tout de même un rôle important, je vous en reparle à la prochaine question.

Nous savons que chez les enfants, la nutrition entérale (au moyen d’un tube qui fournit un supplément alimentaire directement dans le tractus gastro-intestinal) peut permettre d’induire une rémission. Ce phénomène n’a pas été répliqué jusqu’à maintenant chez les adultes.

Les principales recommandations nutritionnelles se résument en 2 points:

  • Avoir la plus grande variété alimentaire possible tout en tenant en compte des aliments auxquels vous êtes sensibles.
  • Manger plus souvent, mais de plus petites portions. De cette façon, l’absorption des nutriments est augmentée et vous avez plus de chance de combler vos besoins, même si votre appétit est réduit.

Plus de recherche est requise pour pouvoir déterminer si l’alimentation vient jouer un rôle dans le développement de la MII et si certains aliments sont responsables des poussées actives de la maladie.

Pages : 1 2 Page suivante

The following two tabs change content below.

Auteur

Jef L'Ecuyer

Jef L’Ecuyer

Nutritionniste à SOScuisine.com

Jef est nutritionniste diplômée de l’Université McGill à Montréal depuis décembre 2014 et membre de l’ordre professionnelle des diététistes du Québec (OPDQ) et des Diététistes du Canada. Nouvellement finissante et passionnée par les arts culinaires, Jef propose un regard simple, efficace et pratique sur la planification des repas quotidiens. Dans cette perspective, elle travaille de concert avec la mission de l’équipe de SOSCuisine.

Jef L'Ecuyer

Derniers articles par Jef L’Ecuyer (voir tout)

Articles

4 commentaires à “5 questions pour mieux comprendre et gérer la maladie inflammatoire de l’intestin (MII)”

novembre 24, 2016 à 4:35 , Fanee Joly dit:

Bonjour.

Pourriez-vous préciser la différence entre la collite ulcéreuse et le syndrome du colon irritable?

Jef L'Ecuyer

novembre 29, 2016 à 10:05 , Jef L'Ecuyer dit:

> Bonjour,

La principale différence entre la colite ulcéreuse et le syndrome du côlon irritable (SII) est que la colite ulcéreuse est associée avec une réponse inflammatoire (inflammation) alors que le SII ne l’est pas. Il y a bien sûr plusieurs autres différences, mais c’est la principale!

novembre 27, 2016 à 9:19 , G. Martin dit:

Nouvellement finissante, profitez-en pour faire le tour de ce qui se fait hors enseignement au bac en nutrition. Consultez les travaux du Dr Jean Seignalet… consultez les témoignages sur le site internet de la Dre Jacqueline Lagacé…. L’inflammation silencieuse ou non a des causes…
Consultez les travaux du Dr Barry Sears, du Dr David Perlmutter et de plusieurs autres… ouvrez vos horizons! Les ordres de l’Ordre des Diététiciennes sont difficilement transgressables… on doit attendre les données probantes… en attendant restez malades! Ce qui vous fait du bien n’est que placebo!

Jef L'Ecuyer

novembre 29, 2016 à 10:45 , Jef L'Ecuyer dit:

> Bonjour Ghislaine,

Merci pour votre commentaire. Je suis au courant des travaux de Dr Seignalet, Lagacé, Sears et Perlmutter! Nous offrons d’ailleurs un menu qui répond aux recommandations de Dr Seignalet et Lagacé, vous pouvez le trouver ici: https://www.soscuisine.com/menus/hypotoxique-inflammation-chronique/?lang=fr. Si ce type d’alimentation vous a permis d’améliorer votre condition de santé, tant mieux!

Merci,
Jef

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *