5 trucs alimentaires pour éviter les reflux

15 novembre, 2017 , , , ,

Selon les statistiques jusqu’à 25% des gens souffrent de reflux gastro-oesophagien (RGO). Les symptômes peuvent être variés, mais dans la majorité du temps, on parle surtout de brûlures d’estomac.

Le RGO est un problème de santé très incommodant, mais dont une bonne partie des facteurs de risque sont modifiables. Cela veut dire que l’on peut aller jouer sur nos habitudes de vie pour réduire la fréquence et/ou la sévérité des reflux!

En effet, les facteurs de risque principaux sont le tabagisme, la consommation d’alcool, l’obésité et le surplus de poids, la prise de certains médicaments, l’âge et la génétique. Outre l’âge et la génétique d’une personne, tous les autres facteurs sont modifiables. C’est des bonnes nouvelles!

En plus de ça, il est aussi possible de jouer sur son alimentation afin de réduire les brûlures d’estomac. Je vous donne ici 5 trucs alimentaires pour éviter, ou du moins réduire, vos reflux et brûlures d’estomac.

1. Éviter/réduire les boissons avec bulles et alcoolisées
alternatives soft drinks

Les boissons gazéifiées (boissons gazeuses, eaux pétillantes, etc.) ont tendance à faire entrer plus d’air dans le système digestif. Ceci peut augmenter le risque de reflux.

La consommation d’alcool semble aussi augmenter les brûlures d’estomac. Donc, si consommé, l’alcool devrait l’être en petites quantités et lors d’un repas plutôt que quand on a le ventre vide.

2. Moduler vos apports en matières grasses

gras trans fats
Les repas plus riches sont plus lents à être digérés et sont donc enclin à créer plus de reflux et de symptômes. Les principaux coupables sont les repas de restauration rapide, les aliments frits, les grandes quantités de sauce riche, etc. La question ici n’est pas d’éliminer toutes les sources de gras de son alimentation. Les gras sont tout à fait nécessaires pour le bon fonctionnement du corps! Il s’agit simplement de
faire les bons choix.

Mon conseil: cuisinez à la maison! De cette façon, vous pouvez mieux contrôler la quantité de matières grasses dans votre assiette.

RGO chez les femmes enceintes

C’est relativement commun chez les femmes enceintes de souffrir de reflux et/ou de brûlure d’estomac pendant la grossesse. Ceci est dû au fait qu’au fur et à mesure que le bébé grandit, il exerce une pression sur l’estomac et le sphincter (le sphincter étant le muscle qui permet de faire passer les aliments dans l’estomac et qui empêche habituellement qu’ils en ressortent vers le haut). On pense aussi que les hormones sécrétées pendant la grossesse seraient en partie responsables de l’augmentation des reflux dans le troisième trimestre.

Pour contrôler les symptômes, les interventions sur le mode de vie (arrêter de fumer, avoir un poids santé, bien manger) sont habituellement efficaces, même pour les femmes enceintes. On peut aussi considérer de prendre des antiacides. Il faut toujours vérifier avec son pharmacien avant de prendre un nouveau médicament, même s’il est en vente libre, surtout pendant une grossesse.

3. Éviter certains aliments qui favorisent les reflux

 
Les aliments irritants peuvent vraiment ne pas être les mêmes  d’une personne à l’autre… Ceci étant dit, voici une liste des principaux irritants:

  • Menthe
  • Aliments acides
    • Tomates
    • Agrumes et leur jus (citron, orange, clémentine, pamplemousse, etc.)
  • Repas épicés/épices fortes (poivre, Cayenne, chili)
  • Café
  • Chocolat

4. Limiter vos apports en caféine

une tasse de café chaud
Le café semble être un irritant pour la plupart des gens qui souffrent de reflux gastro-oesophagien. Ceci est probablement dû à sa teneur en caféine.

Attention, la caféine ne se retrouve pas seulement dans le café… On la retrouve aussi dans le thé, le chocolat, les boissons gazeuses et les boissons énergisantes. Tous ces aliments sont donc à consommer avec modération si vous y êtes sensibles.

5. Prendre de plus petits repas

Pour favoriser une bonne digestion, on conseille de prendre de plus petits repas, entrecoupés de collations, si nécessaire. Ceci permet d’avoir un plus petit volume d’aliments dans l’estomac à un moment donné, qui à son tour devrait aider à diminuer les reflux.

De plus, il peut être efficace de ne pas manger quoi que ce soit 3 à 4 heures avant d’aller se coucher. En effet, la position couchée favorise les reflux si l’estomac est encore plein.

Les conseils ci-dessus ne sont pas tous supportés par plusieurs études scientifiques ou par des consensus. Par contre, il a été déterminé qu’il n’y a pas de risques à les suivre. Aussi, chaque personne étant différente, tous ces conseils ne seront pas nécessaires/efficaces pour tout le monde. Le mieux est de faire ses essais et de voir ce qui fonctionne pour vous!


Références

The following two tabs change content below.

Auteur

Jef L'Ecuyer

Jef L’Ecuyer

Nutritionniste à SOScuisine.com

Jef est nutritionniste diplômée de l’Université McGill à Montréal depuis décembre 2014 et membre de l’ordre professionnelle des diététistes du Québec (OPDQ) et des Diététistes du Canada. Nouvellement finissante et passionnée par les arts culinaires, Jef propose un regard simple, efficace et pratique sur la planification des repas quotidiens. Dans cette perspective, elle travaille de concert avec la mission de l’équipe de SOSCuisine.

Jef L'Ecuyer

Derniers articles par Jef L’Ecuyer (voir tout)

Articles

2 commentaires à “5 trucs alimentaires pour éviter les reflux”

janvier 18, 2018 à 8:35 , Rolande Provencal dit:

Bonjour,
J’ai un hernie hiatale avec reflux, qui m’occasionne des extrasystoles et qui est très désagréable, avez vous une suggestion pour y remédier. Merci!

Cinzia Cuneo

janvier 18, 2018 à 8:47 , Cinzia Cuneo dit:

Bonjour Rolande, Non menus contre le reflux pourraient sûrement vous aider beaucoup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *