Allergies saisonnières: les aliments à éviter et ceux à privilégier

5 mai, 2016 ,

Le printemps est une période difficile pour ceux qui souffrent d’allergies saisonnières, car leur système immunitaire réagit de façon excessive à tout élément déclencheur normalement inoffensif, comme le pollen. Le corps prend le pollen comme une menace et génère alors un produit chimique appelé histamine, destiné à vous protéger, et qui va produire des symptômes tels que toux, reniflements, éternuements, yeux larmoyants etc.

Des aliments à éviter

parmesan-cheese

Tout n’est pas simple en matière d’allergies, car certains aliments peuvent empirer votre état. C’est le cas des aliments riches en histamine tels que les fromages vieillis ou les aliments fermentés.

mouth-193985_640

De plus, une réaction croisée peut se produire entre les protéines de certains fruits et légumes (et certaines noix) et celles du pollen allergène. Cela va causer ce qu’on appelle un « Syndrome d’allergie orale », c’est à dire qu’au lieu des reniflements ou éternuements habituels, ces aliments vont plutôt causer un palais ou une gorge qui grattent.

L’American Academy of Allergy Asthma & Immunology (AAAAI) a compilé une liste d’aliments à éviter, selon le type d’allergène pour réduire les complications.

 

celery-1111590_640

Si vous êtes allergique aux graminées (rhume des foins), il vaut mieux éviter surtout le céleri, les pêches, les tomates et les melons.

Pages : 1 2 3

Auteur

Cinzia Cuneo
Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n'a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle partage avec vous son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

7 commentaires à “Allergies saisonnières: les aliments à éviter et ceux à privilégier”

11 mai, 2016 Leveque dit:

La tomate, les fraises sont des libérateurs d’histamine et donc les consosommer pour se protéger c’est une aberration

Cinzia Cuneo
12 mai, 2016 Cinzia Cuneo dit:

Bonjour,
Le problème avec les tomates n’est pas quand elles sont fraîche mais quand elles sont cuites et concentrées comme dans le ketchup ou la pâte de tomates.

13 mai, 2016 Chantale Couture dit:

Je suis comme ça, moi !! Je réagis aux aliments riches en histamine. En fait, presque tous les fruits en beaucoup. Il n’y a que certaines variétés de pommes et poires que je peux manger. Pas toujours évident…. ?

25 mai, 2018 Esther dit:

Je prends du pollen d’abeille depuis 2 ans. J’en saupoudre sur mes yogourts, céréales, salade et mes allergies ont diminuées de moitié. Je ne prends même plus de comprimés antihistaminiques 🙂

Cinzia Cuneo
29 mai, 2018 Cinzia Cuneo dit:

Merci Esther de partager vos trouvailles.

3 janvier, 2019 Marie Line dit:

Bonjour Cinzia,
Auriez vous des livres à le conseiller pour m aider à appliquer l alimentation anti allergique font vous parlez dans cet article. J aimerais avoir des recettes, idées de menus. Merci !

Cinzia Cuneo
6 janvier, 2019 Cinzia Cuneo dit:

Bonjour Marie Line,
Je ne connais pas de livres sur le sujet mais je connais… le site soscuisine.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site web utilise des témoins (cookies) pour offrir la meilleure expérience utilisateur et assurer une bonne performance, la communication avec les réseaux sociaux ou l'affichage de publicités. En cliquant sur «ACCEPTER», vous consentez à l'utilisation des témoins conformément à notre politique de confidentialité.

Notre infolettre hebdomadaire inclut :

  • Votre nouveau menu
  • Recettes, conseils nutrition et alimentation
  • Occasionnellement, des promotions sur les produits et services de SOSCuisine et de certains partenaires de confiance
  • Occasionnellement, des invitations à aider la recherche universitaire en répondant à des sondages ou études
  • Votre adresse email ne sera jamais transmise à des tiers et vous pourrez retirer votre consentement à tout moment.
SOSCuisine, 3470 Stanley, bureau 1605, Montréal, QC, H3A 1R9, Canada.