Bienvenus au Pestoblogue!

1 juillet, 2009

C’est avec un vrai plaisir que je lance aujourd’hui le Pestoblogue. Je compte y partager avec vous mes découvertes, questionnements, expériences, coups de cœur et même mes frustrations… alimentaires!

Ce sera aussi l’endroit idéal pour répondre à vos questions, efficacement et au bénéfice de tous. En effet, vos courriels nous arrivent tous les jours en très grand nombre. Or, jusqu’ici, nous répondions individuellement à chacune de vos questions, mais sans pouvoir en faire profiter tous nos membres.

Le Pestoblogue diffusera aussi des articles sur les sujets qui nous tiennent à coeur chez SOSCuisine, des informations sur les nouveaux arrivages et, éventuellement, même des recommandations concrètes de produits et services spécifiques.

Évidemment, ce sont vos questions, commentaires, suggestions et vos propres découvertes qui viendront enrichir ce blog. Se voulant convivial et interactif, le Pestoblogue évoluera au fil de vos interventions afin de suivre vos intérêts. Le tout, sans formalités.

Pourquoi l’avoir baptisé Pestoblogue ?
Chacun de nous connaît des aliments qui l’interpellent par leur signification ou par les souvenirs qu’ils éveillent. Pour moi qui suis née en Ligurie, la région qui borde la mer Méditerranée au nord-ouest de l’Italie, le pesto fait partie intégrante de ma vie.

liguria_italy

Terre de pêcheurs, de marins et de commerçants, c’est en effet la Ligurie qui a donné naissance au pesto.

À une époque où les Liguriens vivaient frugalement, les habitants de la région avaient pris l’habitude d’ajouter des pommes de terre et des haricots verts aux plats de pâtes pour en diminuer le coût. Ils y ajoutaient du pesto, ce condiment qui, préparé traditionnellement à l’aide d’un pilon de bois et d’un mortier de marbre, venait délicieusement agrémenter les mets.

Aujourd’hui, alors que le pesto détient une reconnaissance internationale, il fait toujours la fierté des habitants de la Ligurie, surtout depuis que l’ingrédient principal du pesto, le « basilico genovese » a obtenu le titre d’Appellation d’origine protégée (A.O.P.) en 2005.

Le basilic tient son nom du mot latin Basilicum et du terme grec Basilikos qui signifient « royal ». Un nom qui lui va à merveille, puisque pour bien cultiver cette fine herbe, il faut lui apporter des soins dignes de ‘sa majesté’.

Capricieux, le basilic nécessite en effet d’être bien arrosé, mais pas trop. Il a besoin d’au moins 5 heures d’ensoleillement par jour et ne peut pas resister si la température descend en dessous de 10°C. Ses feuilles doivent être coupées au ciseau pour ne pas les endommager, il peut difficilement être séché et ne supporte pas très bien la congélation. De plus, il ne peut pas être conservé plus de deux jours au réfrigérateur.

En revanche, son parfum unique et appétissant de même que son goût si plaisant pour nos papilles suffisent à eux seuls à nous convaincre d’agrémenter nos recettes de cette herbe.

À mes yeux, cette herbe évoque les gens de ma région natale qui, comme le basilic, paraissent un peu difficiles au premier abord, mais qui sont très attachants quand on les connaît!

La réalisation d’un bon pesto me parait également analogue au développement de notre service SOSCuisine : les deux requérant, pour leur réussite, une bonne dose de technique et d’amour!

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle vous partage son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

Cinzia Cuneo

Derniers articles parCinzia Cuneo (voir tout)

Articles

Aucun commentaire à “Bienvenus au Pestoblogue!”

juillet 01, 2009 à 1:02 , Jeannine dit:

Bonjour,

je suis ravie de trouver un endroit pour avoir de l’info. sur le pesto. C’est un mot qui a connu de la popularité depuis quelques années, mais comme je ne portait pas attention, je me retrouve aujourd’hui ignorante et ne sais pas comment l’utiliser.

Que pouvez vous me dire à son sujet: qu’est ce que c’est, sont utilité ou utilisation etc.

J’adore le basilic et depuis quelques années, il est en tête de liste de mon petit jardin d’herbes avec la ciboulette, le persil etc.

Ce que vous m’en direz sera très apprécié.

Merci beaucoup

Jeannine

Cinzia Cuneo

juillet 02, 2009 à 11:24 , Cinzia dit:

Bonjour Mélanie,
Le meilleur pesto que j’ai trouvé au Québec est celui « 4 noix et fromage » de la Maison Le Grand, mais il est très cher. Je préfère toujours le mien: voilà ma recette de pesto et les recettes qui l’utilisent. Toutes les recettes sont dans le site.

juillet 02, 2009 à 12:29 , Jocelyne Huard dit:

Bonjour Cinzia,

Voici une petite recette toute simple de courge spagetti..

Si le pesto est excellent avec des pâtes alors je me suis dis pourquoi pas avec une courge spagetti? Cela fait changement de l’éternelle sauce tomate et c’est plus léger pour la saison. Et pourquoi pas avec une petite touche de parmesan?

Jocelyne

juillet 02, 2009 à 6:40 , Danielle dit:

J’ai dû vivre dans une autre vie dans votre région natale, car pour moi aussi, le basilic évoque le soleil et la bonne bouffe. J’en cultive depuis plusieurs années, et mes enfants apprécient mes petits pots de pesto. Je suis toujours à l’affût de nouvelles recettes et vous félicite pour votre site très complet et très facile à naviguer. Merci

juillet 02, 2009 à 7:51 , Linda dit:

Merci, je suis bien contente de pouvoir en apprendre plus sur le pesto. J’adore le pesto. Il est facile à faire et l’utilisation est illimitée. J’espère avoir de nouvelles recettes faciles et rapides. On peut aussi faire du pesto avec d’autres fines herbes. Donnerez-vous des recettes? Merci.

juillet 02, 2009 à 10:04 , Mélanie dit:

Bonjour Cinzia,

Mes enfants adorent le pesto alors quand je suis pressée, mon repas est vite trouvé… et servi!

Par contre, je ne le prépare pas moi-même – d’après toi, quel serait le meilleur rapport qualité/prix/goût parmi les choix du commerce? Merci!

juillet 02, 2009 à 12:38 , Denise dit:

Bonjour Cinzia

J’en fais depuis des année, heureuse d’en connaitre d’avantage, toute ma famille adore le pesto.
Tellement bon sur le BBQ sur un p’tit pain.
Merci pour les recettes.

juillet 02, 2009 à 1:05 , Faby dit:

Quelle belle initiative que ce blog.
Bravo!!

J’adore aussi le pesto…

juillet 02, 2009 à 5:54 , Jinny dit:

Bonjour blogueurs et blogueuse,

Je suis bien heureuse de pouvoir échanger avec des passionnées de la bonne bouffe.
Je fais depuis longtemps mon propre pesto fait avec différentes herbes dont la coriandre avec pistaches. C’est très savoureux. Je me pose une question, peut-on en faire avec de la roquette ? Quelqu’un a déjà essayé ?

Bonne journée et bravo pour ce blogue.

Jinny

Cinzia Cuneo

juillet 02, 2009 à 6:18 , Cinzia dit:

Bonjour Jinny: voilà ma recette de pesto de roquette.

juillet 02, 2009 à 6:19 , Louise dit:

Bonjour Cinzia,

Je vais vous décevoir mais vous allez certainement m’aider.

Il y a plusieurs années j’ai acheter un plant de basilic citroné. Je l’ai cultivé sur le rebord d’une fenêtre. Il était bien beau… Il a passer l’été et aussi une bonne partie de l’hiver toujour bien beau. Je ne l’ai jamais utiliser parce que je savait pas quoi faire avec. Puis un moment donner, quand j’étais dans ma salle à manget, l’endroit de cette fenêtre, je détectais une forte odeur d’urine de chat (je n’avais pas de chat).
Jusqu’a ce que je me rende compte que c’était le plant de basilic qui dégageait cette odeur… Pas besoin de vous dire que le plant a fini ses jours dans le banc de neige et que j’ai développer une aversion envers cette plante. Mais l’an dernier, alors que j’avais préparer un menu spécial et assez chargé, je cherchait un plat d’accompagnement. Une amie m’a suggérer de faire des pâtes au pesto. Ça a été un franc succès et j’ai bien aimer moi aussi. Mais ce n’est pas encore un reflex de l’utiliser.

Vous savez peut-être ce qui est arriver à mon plant pour qu’il dégage cette odeur et me lève le coeur sur le basilic. Moi aussi je veut en apprendre plus sur le basilic.

Merci pour votre aide

Cinzia Cuneo

juillet 05, 2009 à 5:10 , Cinzia dit:

Bonjour Louise,

Malheureusement c’est moi qui vais vous décevoir, mais je ne sais pas expliquer ce qui a pû arriver à votre basilic. Avez-vous peut-être reçu la visite d’un chat du voisin? Je fais appel aux visiteurs du blog au cas ou d’autres personnes ont eu une expérience semblable.

juillet 03, 2009 à 11:55 , Cynthia dit:

Super bonne idée ce blog…..je cherchais une recette pour faire un roosbeef et j’en avais trouvé qu’une seule sur le site….celle de jacques je crois….en avez-vous d’autres à me suggérer ?

Merci !!!

Cinzia Cuneo

juillet 05, 2009 à 5:14 , Cinzia dit:

Bonjour Cynthia,

Vous aimeriez peut-être notre Rôti de boeuf aux légumes.

juillet 08, 2009 à 12:30 , Cynthia dit:

merci cinzia !!! je vais l’essayer 🙂

août 23, 2009 à 5:12 , Jakeline dit:

Bonjour,
SOS Cuisine est bien intéressant! Personnellement,j’aime cuisiner, de préférence avec des produits frais et, étant enfin retraitée après une vie professionnelle chargée, je bénéficie d’un certain temps pour les préparations. No stress!
Ce qui me plaît sur votre site (outre les suggestions de plats auxquels on ne pense pas toujours), c’est aussi de voir ce qu’on mange de l’autre côté de l’Atlantique**, comment on accommode ailleurs et comment on organise les repas.
Mille fois merci pour vos suggestions.

Pourrez-vous vous documenter sur les « spéciaux » de ma région (Belgique)et le moyen d' »épargner » chez moi? Je suis bien loin…
Pour ma part, je suis prête à vous communiquer une ou l’autre recette de ma région. Attention, c’est une cuisine assez riche en calories!

**NB : encore que pour le pesto, je suis plus proche de la Ligurie que vous

septembre 08, 2010 à 6:52 , luigi dit:

Je conseille à tous les amants du pesto, de n’utiliser que le basilic en provenance de Prà (Genova), qui est le meilleur au monde. On peut le reconnaitre facilement par ses feuilles très petites et assez dures. Malheureusement celui qu’on trouve chez nous a de grandes feuilles et son parfum tourne légèrement à la menthe. Attention ! Un vrais pesto prend une couleur vert très foncé après quelques heures de préparation, pour cela on conseille de mettre du sel et de le recouvrir d’huile d’olive pour retarder ce processus.
Pour cela le Génois le préparent juste avent de le sevir.
bon appétit à tous

Grazie Cinzia di promuovere i prodotti della nostra regione

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *