Pratiquer la respiration diaphragmatique en 4 étapes

28 octobre, 2022 , , ,

Le système nerveux autonome, qui régule tous les processus corporels involontaires, se subdivise en deux systèmes aux actions opposées: le système nerveux parasympathique et le système nerveux sympathique. Ceux-ci contrôlent les effets du stress et de la relaxation sur le corps. Le système nerveux sympathique peut parfois libérer trop d’hormones et provoquer un état de tension important, alors que le système nerveux parasympathique agit en réduisant cette libération trop importante d’hormones, favorisant ainsi la relaxation.


Le stress est à la fois une cause et une conséquence des symptômes digestifs. Il s’agit d’un cercle vicieux. Par exemple, avoir mal ou avoir une urgence d’aller à la selle peut entrainer beaucoup de stress, qui à son tour peut empirer les symptômes digestifs en activant le système nerveux sympathique qui libère des hormones pouvant affecter la digestion (notamment au niveau de la motilité et de la sensibilité à la douleur) et entrainer des symptômes digestifs variés.

La respiration diaphragmatique est utilisée depuis des siècles. Il s’agit d’une technique très simple qui permet de se détendre, d’activer le système nerveux parasympathique et de briser le cycle des symptômes et du stress. Il a été démontré qu’elle peut améliorer la motilité intestinale et réduire la perception de la douleur.

Voici comment effectuer la respiration diaphragmatique en quatre étapes :

  1. Allongez-vous confortablement avec vos jambes étendues devant vous.
  2. Placez une main sur la poitrine et l’autre sur votre abdomen au-dessus de votre nombril.
  3. Inspirez par le nez et expirez par la bouche. Votre bouche doit être ouverte pour l’expiration. Cela devrait être fait lentement. Comptez jusqu’à cinq à chaque inspiration/maintien/expiration. Le but est que votre abdomen se soulève quand vous inspirez et se relâche quand vous expirez, pendant que votre poitrine et vos épaules restent immobiles. Pour vous aider, imaginez qu’un ballon se gonfle et se dégonfle à l’intérieur de votre abdomen.
  4. Pratiquez cet exercice de respiration pendant cinq minutes, au moins une fois par jour, et idéalement trois fois par jour en cas de symptômes digestifs.

Note : Lorsque vous vous sentez compétents, vous pouvez tenter d’effectuer cet exercice en position assise ou debout.

Auteur

Kathryn Adel
Kathryn possède des baccalauréats en kinésiologie et en nutrition et une maîtrise en nutrition sportive. Elle est membre de l’ODNQ et de l’Academy of Nutrition and Dietetics. Athlète de demi-fond, elle a couru pour l’équipe Montréal-Olympique et le Rouge et Or. Kathryn se spécialise en nutrition sportive, perte de poids, diabète, santé cardiovasculaire et gastro-intestinale. Kathryn possède beaucoup d'expérience avec l'approche FODMAP et a complété la certification de l'université Monash.

Un commentaire à “Pratiquer la respiration diaphragmatique en 4 étapes”

26 novembre, 2022 MARIE PORET HERPORT dit:

Très intéressant moi toujours mal à l’estomac je vais essayer merci

je voudrais perdre 8kg que faire

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site web utilise des témoins (cookies) pour offrir la meilleure expérience utilisateur et assurer une bonne performance, la communication avec les réseaux sociaux ou l'affichage de publicités. En cliquant sur «ACCEPTER», vous consentez à l'utilisation des témoins conformément à notre politique de confidentialité.

Notre infolettre hebdomadaire inclut :

  • Votre nouveau menu
  • Recettes, conseils nutrition et alimentation
  • Occasionnellement, des promotions sur les produits et services de SOSCuisine et de certains partenaires de confiance
  • Occasionnellement, des invitations à aider la recherche universitaire en répondant à des sondages ou études
  • Votre adresse email ne sera jamais transmise à des tiers et vous pourrez retirer votre consentement à tout moment.
SOSCuisine, 3470 Stanley, bureau 1605, Montréal, QC, H3A 1R9, Canada.