Les déchets alimentaires: Ne jetez pas les feuilles

16 octobre, 2010

Les feuilles du céleri, les tiges du brocoli, la pelure des carottes… Les déchets alimentaires ne s’agit pas ici des feuilles des arbres que l’on ratisse à l’automne, mais plutôt de tout ce qui finit normalement dans la poubelle après la préparation des légumes, et qui ferait mieux de se retrouver dans votre assiette!

Pour plusieurs personnes, les légumes génèrent beaucoup de déchets alimentaires: pelures, feuilles et autres parties non utilisées. Dans le meilleur des cas, ces pertes peuvent enrichir votre compost. Mais, bien souvent, elles contribuent plutôt à augmenter le volume des déchets ménagers.

Voici 3 trucs pour utiliser les légumes au mieux:

  1. Dégustez-les avec la pelure: Les vitamines, les minéraux et même les antioxydants s’y concentrent. Plusieurs légumes peuvent être mangés avec la pelure: aubergines, carottes, concombres, courgettes, pommes de terre, etc. Il suffit de les brosser vigoureusement sous l’eau pour enlever toute trace de terre.
  2. Découvrez les feuilles: Plusieurs sont comestibles et même délicieuses. C’est le cas de celles des betteraves, radis, qu’on utilise comme les épinards ou les bettes à carde. C’est aussi le cas des feuilles de céleri, qu’on peut ajouter aux bouillons ou aux salades.
  3. Préparez des potages: Ne jetez pas la partie verte des poireaux, les feuilles de chou-fleur, les tiges du brocoli et de persil. Coupez-les plutôt en morceaux et mettez-les dans des sacs au congélateur. Par temps froid, ajoutez les à un bouillon maison pour utiliser dans une soupe. Vous aurez là une base délicieuse!

Publié originalement dans le Journal de Montréal le 16 octobre 2010.

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle vous partage son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

Cinzia Cuneo

Derniers articles par Cinzia Cuneo (voir tout)

Articles

8 commentaires à “Les déchets alimentaires: Ne jetez pas les feuilles”

octobre 21, 2010 à 9:34 , andree morin dit:

ce propos sur les feuilles de légumes est très approprié et arrive au bon moment. Bientôt, les légumes frais d’ici se feront rares. Décongeler des feuilles variées et des tiges porteuses de vitamines de toutes sortes pour agrémenter nos potages d’hiver et nos sauces de toutes sortes, est un conseil judicieux.
Merci d’être toujours à l’affût des conseils qui peuvent améliorer nos performances culinaires.

octobre 21, 2010 à 5:39 , Thérèse Brunelle dit:

Merci pour vos conseils, moi c’est les parties des feuilles du chou-fleur et betteraves que j’ignorais leur utilité. Chapeau à vous.

octobre 25, 2010 à 8:36 , marie -claire martoccia dit:

merçi pour vos conseils.moi il y a deux semaine ma conférencière au weight watchers m’a dit que les grosses feuilles des choux de bruxelle étaient comestibles ,j’ai fait une soupe avec d »autres légumes ,c’était délicieux.J’en n’ai plein dans mon jardin,avant mon mari les mettait dans le compost

octobre 27, 2010 à 9:12 , Louise dit:

Merci pour les trucs, on n’en a jamais assez.

Pour les feuilles de céleri, je les fais sécher et les entrepose dans un pot de verre bien fermé. Je les utilise dans les salade, les soupes et comme assaisonnement avec le poisson.

novembre 03, 2010 à 10:22 , Diane P dit:

J’ai appris à conserver les pelures et feuilles de différents légumes avec les petites franciscaines de Marie qui faisaient de la soupe pour les pauvres à tous les jours et c’était bon…

octobre 14, 2015 à 6:46 , titanique dit:

Bonsoir,
c’est vrai pas de gaspillage en cuisine tout ou presque s’utilise !
Amitiés, Annick

octobre 15, 2015 à 3:02 , Meriem Bakir dit:

Je veux bien faire partie du groupe dos cuisine

octobre 15, 2015 à 9:20 , Patota Anna dit:

Bonjour moi je fait ma soupe aux céleri et d’outre légume et un peu de bouillon de poulet avec du persil et basilique moi je suis obliger de surveiller ma diète et avec cette soupe je ne me prive pas de manger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *