Découvrir le tamarin

4 juin, 2011 ,

Fruit du tamarinier, le tamarin est consommé un peu partout dans les cuisines des régions tropicales, où il est apprécié pour son goût acidulé et son effet rafraîchissant. Il est aussi utilisé en médicine pour ses effets laxatifs.

Le tamarinier est un arbre de la hauteur d’un noyer, au fût large et au houppier touffu. Ses fruits sont formés de gousses de couleur marron, dont la forme rappelle un haricot, contenant la pulpe et plusieurs graines. C’est cette pulpe acidulée, fruitée et rafraîchissante qui est extraite et utilisée en cuisine.

Le tamarin doit son appellation à un mot d’origine arabe, « tamâr hindi », qui signifie « datte de l’Inde », parce que les Arabes comparaient sa pulpe à celle des dattes séchées.

On trouve du tamarin sous diverses formes dans des épiceries et marchés asiatiques. La plus pratique est la pâte concentrée que l’on mélange au besoin avec de l’eau chaude et qui se conserve très longtemps au réfrigérateur. La pâte de tamarin entre dans la composition de plusieurs plats de cari et est un ingrédient indispensable pour le traditionnel « pad thaï ». Dans plusieurs pays, on se sert du tamarin pour faire des limonades et des bonbons.

Essayez notre recette de Pad Thai.

Pad Thai

Pad thaï

 

Publié originalement dans le Journal de Montréal le 4 juin 2011.

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle partage avec vous son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

Cinzia Cuneo

Derniers articles par Cinzia Cuneo (voir tout)

3 commentaires à “Découvrir le tamarin”

juin 10, 2011 à 1:41 , Sébastien dit:

J’aimerais bien y gouter dans un bon pad thai, mais c’est un ingrédients très difficile à trouver. J’habite à Granby et j’ai déjà fait le tour des épiceries spécialisées de la ville sans succès. Même que les gens ne savais même pas ce que c’étais…

avril 14, 2019 à 12:58 , Miss k dit:

> il y en a ici à Québec dans une épicerie Africaine. Ce vraiment très bon. Ça viens de la Guinée.

Cinzia Cuneo

juin 13, 2011 à 10:24 , Cinzia dit:

Il faudrait trouver soit une épicerie asiatique près de chez vous, soit en acheter sur le web, soit en faire provision lors de votre prochaine visite à Montréal. ;=)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *