Encore sur la Poutine

24 janvier, 2012

Suite à notre billet de la semaine passée sur « La « poutine » à Boston« , plusieurs d’entre vous nous ont écrit pour connaître l’origine et la valeur nutritionnelle de la poutine. Deux questions auquelles nous allons essayer de répondre ici.

La poutine trouve son origine dans les années 1950, mais on ne connaît pas l’endroit précis où elle a été inventée. Plusieurs petites villes québécoises se disputent son origine, notamment Drummondville. En ce qui concerne le nom, il semble qu’il s’agisse d’une adaptation du mot anglais « pudding ».

La recette de base consiste en des frites et du fromage cheddar frais en grains que l’on recouvre d’une sauce chaude de type «barbecue» ou sauce brune (au poulet, dinde ou veau). Les frites doivent être croquantes à l’extérieur et un peu molles à l’intérieur. Pour obtenir la bonne texture, il faut ajouter le fromage et la sauce à la toute dernière minute avant de servir.

Vous pourrez en savoir un peu plus sur la poutine, en regardant cette vidéo (en anglais).

Comme vous le comprenez, il s’agit d’un mets réconfortant mais extrêmement riche, qui doit être consommé très rarement si vous ne voulez pas faire le plein de gras saturés. Si vous cherchez une alternative santé, essayez notre Poutine « chic »

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle vous partage son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

Cinzia Cuneo

Derniers articles parCinzia Cuneo (voir tout)

3 commentaires à “Encore sur la Poutine”

janvier 26, 2012 à 8:02 , Liliana dit:

Bonjour, Merci beaucoup le temps que vous consacrez pour nous aider à bien manger.

J’ai remarquée que vous avez augmenter dans la selection des portions très utile surtout quand on veut faire plus des portions.

longue vie etBONNE ANNÉE

janvier 27, 2012 à 11:06 , Marie J. dit:

Bonjour,

En marketing, on dit que parler d’un produit, même pour le déconseiller, contribuait à la popularité ou à la notoriété du produit.

Alors pourquoi ne parlez pas des nouveaux produits qui sont bons pour la santé plutôt que des produits à valeur nutritive douteuse :36 g. de glucides dont juste 3 gr en fibres … et encore, c’est votre « poutine chic » !

Mon épicerie locale s’efforce d’introduire de nouveaux produits sains pour la santé. Pourquoi ne pas en parler plutôt que de parler à nouveau de la poutine ? Vous avez déjà une excellente recette pour les pâtissons et vous en aviez parler en 2009 … c’est loin ! remettez-le en valeur; parlez-nous aussi de l’okra gumbo et de tous ces nouveaux fruits et légumes qui nous font découvrir de nouvelles recettes et des nouveaux produits bons pour la santé … SOS … Santé …

Cinzia Cuneo

janvier 30, 2012 à 7:02 , Cinzia dit:

Merci à Liliana et Marie J. pour les commentaires.
@Marie J. : Nous écrivons une moyenne de 3 à 4 articles par semaine sur ce blogue Le fil conducteur est « bien manger, bon pour la santé et à bon prix ». Ceci étant dit, nous essayons de maintenir un équilibre entre des sujets plus sérieux et des autres plus légers, tout en écoutant en même temps ce que nos lecteurs nous écrivent, en public et/ou en privé. Suite à notre article précédant sur la poutine, nous avons reçu des questions de la part de lecteurs Français et Belges, qui voulaient en savoir plus. Et voilà notre décision de continuer sur le sujet. Mais rassurez-vous, nous n’avons pas l’intention d’en faire une série! ;=)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *