Le cari, un parfum d’aventure

19 janvier, 2011 , ,

Ce subtil bouquet d’épices couleur de bronze est utilisé des Antilles à l’Asie pour raviver les plats salés ou sucrés, en passant par l’Afrique et, bien sûr, par l’Inde. Le cari – curry en anglais – est en fait un mélange d’épices différentes, d’un minimum de cinq jusqu’à une trentaine, mais le plus fréquemment au nombre de dix à quinze. Il doit presque obligatoirement contenir de la cannelle, de la cardamome, de la coriandre, du clou de girofle, du cumin, du curcuma, du gingembre, de la muscade et du poivre.

Choisissez un curry de texture fine qui dégage un parfum riche et agréable, et à la saveur douce. Cela vous permettra de le relever au besoin avec du gingembre, du piment frais ou d’autres épices. Le cari se conserve dans un contenant hermétique et dans un endroit frais et sec, au maximum pendant six mois. Afin de mieux en dégager tout l’arôme, il faut le chauffer dans un corps gras avant de l’incorporer à la sauce ou au mets.

Quelques-unes de nos recettes qui mettent le cari en vedette:

Sauce cari de ma grand-mère

Sauce cari de ma grand-mère

Publié originalement dans le Journal de Montréal le 20 janvier 2007.

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle partage avec vous son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

Cinzia Cuneo

Derniers articles par Cinzia Cuneo (voir tout)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *