Le cidre, fier concurrent de la bière et du vin

23 juillet, 2011

Le cidre, qu’on obtient à partir de la fermentation du jus de pomme, est l’une des plus anciennes boissons alcoolisées. Le médecin grec Hippocrate en vantait déjà les bienfaits au 4ème siècle av. J-C. C’est durant le moyen-âge, suite à l’apparition du pressoir, que le cidre prend son essor. Grâce à son faible prix – en raison des progrès réalisés dans la culture des pommiers – le cidre devient rapidement un breuvage populaire, au point de concurrencer la bière et le vin en France, vers le 13ème siècle.

De nos jours, le cidre est produit dans certaines régions de France, Espagne, Allemagne, Irlande et Angleterre, qui sont évidemment aussi des zones productrices de pommes. Au Canada, le cidre disparut presque totalement au cours des années 1920, à cause des lois sur la prohibition. Il sera techniquement illégal au Québec jusqu’en 1970, ce qui n’empêchera pas les Québécois d’en produire et d’en boire très discrètement.

Depuis une dizaine d’années, un nouveau type de cidre est proposé sur le marché: Le « cidre de glace ». À l’instar du « vin de glace », celui-ci est produit à partir de fruits ou de jus laissés à l’extérieur en hiver lors des premiers gels. En gelant, l’eau contenue dans les fruits ou dans le jus augmente la concentration en sucre. Après pressage, le jus concentré est soumis à une fermentation alcoolique. Un excellent produit exclusif au terroir québécois, de plus en plus apprécié et de plus en plus exporté!

Pour une autre façon de déguster du cidre, essayez nos Moules au cidre irlandais:

Moules au cidre irlandais

Moules au cidre irlandai

Publié originalement dans le Journal de Montréal le 23 juillet 2011.

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle partage avec vous son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

Cinzia Cuneo

Derniers articles par Cinzia Cuneo (voir tout)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *