Que doit-on savoir sur les besoins nutritionnels des préadolescents ?

16 juillet, 2014 ,

Autour de l’âge de 10 à 12 ans, ne vous surprenez pas de voir votre fils commencer à manger plus, beaucoup plus, avec l’arrivée de la puberté.

Un plus grand nombre de portions de chaque groupe alimentaire du Guide alimentaire canadien est conseillé dès l’âge de neuf ans, comme le montre le tableau qui suit :

 

Nombre de portions quotidiennes

4 à 8 ans

9 à 13 ans

Légumes et fruits

5

6

Produits du grain

4

6

Produits laitiers et substitut

2

3 à 4

Viandes et substituts

1

1 à 2

Les préadolescents et les adolescents ont besoin de beaucoup de calcium pour développer leur ossature.

Cette augmentation du nombre de portions de produits laitiers et substituts garantit que les enfants consomment suffisamment de calcium pour soutenir la croissance rapide de leurs os. Les enfants ont besoin de plus de calcium que les adultes! Les aliments contenant du calcium sont entre autres :

  • Le lait
  • Le fromage
  • Le yogourt
  • Le saumon en conserve (avec les arêtes)
  • Le breuvage de soya fortifié
  • Les graines de sésame
  • Les amandes
  • Les légumes verts en feuille.

autopromo_kids_fr

Les filles commencent leurs menstruations vers cet âge et elles ont donc besoin de bonnes sources de fer dans leur alimentation. La viande rouge, la viande brune de volaille, les légumes verts en feuilles, les céréales fortifiées pour le déjeuner et les légumineuses sont tous d’excellents choix.

En fin de compte, l’alimentation des préadolescents se compare à celle des adultes. Utilisez la liste de vérification suivante afin de veiller à ce que votre garçon soit sur la bonne voie :

  • Déjeuner chaque jour;
  • Choisir plus d’aliments entiers et moins d’aliments transformés;
  • Savoir que les repas minute sont une exception et non la règle;
  • Boire de l’eau plus souvent et des boissons gazeuses moins souvent;
  • Manger beaucoup de légumes et de fruits;
  • Comprendre ce que représentent des portions saines;
  • Savoir comment lire le tableau de valeur nutritive.

Il est aussi utile d’enseigner aux enfants comment planifier les repas, les emplettes et la cuisine. Assurez-vous également de manger vos repas ensemble le plus souvent possible; cette mesure favorise la communication, assure une alimentation plus saine et réduit l’incidence de troubles alimentaires, de tabagisme et de consommation de drogue. Rappelez-vous : vous êtes leur modèle. Apprécier votre propre corps et manger sainement sont le meilleur moyen d’encourager votre enfant à en faire autant.

Fondation des Maladies du Cœur et de l’AVC
Experts invités – Découvrez leur profil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *