Obésité et COVID-19: Y’a-t-il un risque?

17 août, 2020

Nous ne sommes pas tous égaux face aux complications que peut occasionner la COVID-19. On le sait, les personnes âgées, mais également celles qui souffrent de diabète de type 2, d’hypertension, d’insuffisance cardiaque ou rénale et de maladie cardiovasculaires sont plus vulnérables.

De plus, un nombre croissant d’études tendent à démontrer que les personnes souffrant d’obésité seraient plus à risque de développer des complications sévères lorsque atteintes par la COVID-19 et ceci indépendamment de leur âge.

Aussi, les personnes obèses sont plus fragiles face à certains virus, comme on a pu le constater avec l’influenza, la grippe H1N1 et d’autres virus respiratoires.

Quelques chiffres

  • Les personnes obèses ont 3 fois plus de risque de souffrir de complication de la maladie et de ce fait être hospitalisées pour une durée plus longue.
  • Une étude française démontre que les personnes souffrant d’obésité sont deux fois plus nombreuses en réanimation que la population en générale.
  • Une étude britannique précise que les personnes obèses voient leur risque de décès dû à la Covid-19 augmenter de 40% et ceux en obésité morbide verraient ce risque augmenter à 90%.
  • Bien que les patients âgés de moins de 60 ans soient généralement considérés comme un groupe à faible risque, ceux souffrant d’obésité ont 2 fois plus de risque d’être admis en soins intensifs et 7 fois plus de chance d’être intubés ou mis sous respirateur.

Pourquoi l’obésité est un facteur aggravant de la sévérité des symptômes?

On ne sait pas exactement pour quelles raisons un surpoids important fragilise l’organisme face au coronavirus. Cependant plusieurs explications sont envisagées:

  • La co-morbidité

Tout d’abord les personnes obèses sont plus à risque de souffrir de co-morbidité tel le diabète, l’hypertension et les maladies cardiovasculaires reconnus pour être des facteurs de risques pour la COVID-19.

  • La capacité pulmonaire

L’obésité a un impact sur la fonction pulmonaire. En effet, l’accumulation de graisse autour de l’abdomen diminue la capacité respiratoire et ce dysfonctionnement peut augmenter la gravité des infections des voies respiratoires.

  • Le dérèglement du système immunitaire et l’inflammation

Chez les personnes en surcharge pondérale, le corps est en état inflammatoire chronique et, comme on a pu le constater avec d’autres maladies virales et en particulier la grippe, les patients souffrant d’obésité présentent un défaut de réponse immunitaire. Ainsi le virus peut déclencher une possible réponse inflammatoire violente du système immunitaire à laquelle le corps pourra difficilement faire face.

  • Risque de thrombose

Il existerait une association entre COVID-19 sévère et augmentation de la fréquence et de la sévérité des événements thrombotiques. Or l’obésité est connue pour favoriser les risques de thrombose artérielle et veineuse.

Conclusion

Selon les études actuelles, l’obésité serait donc un facteur aggravant pour les malades touchés par la COVID-19.

Dans ce contexte de pandémie, il est important de se maintenir en santé pour nous protéger et protéger ceux que l’on aime. Ainsi, si vous désirez modifier vos habitudes de vie, notamment alimentaires, c’est certainement le bon moment pour débuter.

On le sait, perdre les kilos supplémentaires et arriver à maintenir cette perte n’est pas chose facile. C’est pourquoi nous vous proposons de vous accompagner dans cette démarche. Nos nutritionnistes sont là pour vous aider! Sur notre site, vous trouverez certainement le menu qui vous convient afin de vous aider à rééquilibrer votre alimentation.


Références

  • Zhou, F., Yu, T., Du, R., Fan, G., Liu, Y., Liu, Z., … & Guan, L. (2020). Clinical course and risk factors for mortality of adult inpatients with COVID-19 in Wuhan, China: a retrospective cohort study. The lancet.
  • Dietz, W., & Santos‐Burgoa, C. (2020). Obesity and its Implications for COVID‐19 Mortality. Obesity, 28(6), 1005-1005.
  • Kassir, R. (2020). Risk of COVID‐19 for patients with obesity. Obesity Reviews, 21(6).
  • Gao, F., Zheng, K. I., Wang, X. B., Sun, Q. F., Pan, K. H., Wang, T. Y., … & Zheng, M. H. (2020). Obesity is a risk factor for greater COVID-19 severity. Diabetes Care.
  • Luzi, L., & Radaelli, M. G. (2020). Influenza and obesity: its odd relationship and the lessons for COVID-19 pandemic. Acta Diabetologica, 1-6.
  • Caussy, C., Pattou, F., Wallet, F., Simon, C., Chalopin, S., Telliam, C., … & Delaunay, D. (2020). Prevalence of obesity among adult inpatients with COVID-19 in France. The Lancet Diabetes & Endocrinology, 8(7), 562-564.
  • Simonnet, A., Chetboun, M., Poissy, J., Raverdy, V., Noulette, J., Duhamel, A., … & LICORN and the Lille COVID‐19 and Obesity study group. (2020). High prevalence of obesity in severe acute respiratory syndrome coronavirus‐2 (SARS‐CoV‐2) requiring invasive mechanical ventilation. Obesity.
  • Lighter, J., Phillips, M., Hochman, S., Sterling, S., Johnson, D., Francois, F., & Stachel, A. (2020). Obesity in patients younger than 60 years is a risk factor for Covid-19 hospital admission. Clinical Infectious Diseases.
  • Sattar, N., McInnes, I. B., & McMurray, J. J. (2020). Obesity a risk factor for severe COVID-19 infection: multiple potential mechanisms. Circulation.
  • Public Health England. Excess Weight and COVID-19 Insights from new evidence. Juillet 2020.
  • Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS). COVID-19 et risques thrombotiques. Juin 2020.
The following two tabs change content below.

Auteur

Jennifer Morzier

Jennifer Morzier

Jennifer est nutritionniste diplômée de l’Université de Montréal depuis décembre 2018 et membre de l’Ordre professionnel des diététistes du Québec (OPDQ). Elle est convaincue que la qualité de nos choix alimentaires a un impact direct sur notre santé et notre niveau d’énergie. Son objectif ? Aider à améliorer la qualité de ce que l’on met dans nos assiettes, c’est donc tout naturellement qu’elle allie ses efforts à ceux de l’équipe de SOSCuisine.

6 commentaires à “Obésité et COVID-19: Y’a-t-il un risque?”

août 18, 2020 à 3:34 , Neirynck dit:

Bonjour, je suis … obésité sévère…
Que faire je n’arrive pas à maigrir
Je suis sous traitement antidepressif
J’ai 56 ans
Pouvez-vous m’aider
Merci
Cordialement
Mme neirynck

Brest Finistère 29 Bretagne france

Cinzia Cuneo

août 18, 2020 à 11:25 , Cinzia Cuneo dit:

Bonjour,
Ne vous découragez pas. Nous allons pouvoir vous aider avec notre service VIP: https://www.soscuisine.fr/vip-nutritionniste/

août 20, 2020 à 4:15 , Pacayaisa dit:

> Bonjour, les antidepresseurs vous empêchent de maigrir voire vous font grossir. Je l’ai vécu. J’avais pris 12 kilos. Parlez en à votre médecin les miens ne m’ont pas écoutés.

Cinzia Cuneo

août 21, 2020 à 9:25 , Cinzia Cuneo dit:

Merci Pacayaisa de partager votre expérience.

août 27, 2020 à 5:08 , Aisha dit:

Sans compter que le vaccin pourrait ne pas fonctionner pour les personnes obèses: https://amp.theguardian.com/world/2020/aug/26/obesity-increases-risk-of-covid-19-death-by-48-study-finds?

Cinzia Cuneo

août 27, 2020 à 5:12 , Cinzia Cuneo dit:

Merci pour cette info Aisha.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre infolettre hebdomadaire inclut :

  • Votre nouveau menu
  • Recettes, conseils nutrition et alimentation
  • Occasionnellement, des promotions sur les produits et services de SOSCuisine et de certains partenaires de confiance
  • Occasionnellement, des invitations à aider la recherche universitaire en répondant à des sondages ou études
  • Votre adresse email ne sera jamais transmise à des tiers et vous pourrez retirer votre consentement à tout moment.
SOSCuisine, 3470 Stanley, bureau 1605, Montréal, QC, H3A 1R9, Canada.