« Prévenir le cancer » selon Richard Béliveau

10 décembre, 2014

Maladie effroyable et énigmatique, le cancer est très souvent perçu comme une adversité contre laquelle nous ne pouvons rien.

Ce sentiment d’impuissance n’a cependant pas sa raison d’être, car quantité d’études ont démontré qu’il existe un lien direct entre nos habitudes de vie et la progression du cancer, et que la plupart des décès qui y sont dus pourraient être évités par de simples modifications de notre mode de vie : Surpoids, tabagisme, sédentarité, alimentation, exposition aux rayons ultraviolets et manque de sommeil.

Mais la société de consommation dans laquelle nous vivons n’encourage pas les approches préventives à long terme et peut même favoriser des habitudes qui nuisent au maintien d’une bonne santé.

Dans son dernier livre « Prévenir le cancer – comment réduire les risques », le Dr. Béliveau persiste et signe, en nous fournissant les dix grandes recommandations qui peuvent concrètement réduire la probabilité de développer cette maladie. Voici ces 10 commandements :

1. La cigarette, tu arrêteras
2. Un poids santé, tu maintiendras
3. La viande rouge, tu limiteras
4. De fruits et légumes, tu te gorgeras
5. De l’exercice, tu feras
6. Du vin (rouge), tu boiras
7. Le sel, tu limiteras
8. Les rayons UV, tu éviteras
9. Les suppléments alimentaires, tu oublieras
10. Ces recommandations tu suivras à la lettre si tu as déjà eu un cancer

Pour éloigner le cancer de vous-même et de vos proches, je vous invite à vous procurer ce livre incontournable et à vous abonner à nos menus, car, selon le Dr. Béliveau lui-même, par, « la formule SOSCuisine permet de mettre en pratique les plus récentes recommandations en matière de prévention ».

autopromo_cancer_fr

Auteur

Cinzia Cuneo
Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n'a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle partage avec vous son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

9 commentaires à “« Prévenir le cancer » selon Richard Béliveau”

8 avril, 2015 marcelle boucher dit:

Pourquoi ne pas prendre de suppléments alimentaire?

Cinzia Cuneo
8 avril, 2015 Cinzia dit:

Bonjour Marcelle,
Car les études démontrent que les suppléments ne sont pas aussi efficaces que la nourriture.

4 février, 2016 Sophie dit:

> Bien que les suppléments ne sont pas aussi efficaces que la nourriture, ils ne sont quand même pas nocifs …? La Vitamine D comme par exemple est pourtant prouvée comme pouvant prévenir le cancer du sein et du colon…c’est donc un « plus » combiné à une alimentation saine il me semble…

Cinzia Cuneo
9 février, 2016 Cinzia Cuneo dit:

Bonjour Sophie,
Effectivement à nos latitudes en hiver il faut prendre la vitamine D en supplément. Mais dans le cas d’autres suppléments, on peut facilement en prendre trop et avoir des effets négatifs.

10 février, 2016 berger marie-claire dit:

je suis interessee a savoir mon mari et moi si la viande de gibier est bonne pr la sante car mon mari est chasseur d’orignal et de chevreuil..personne en parle ..jaimerais savoir l’opinion du dr.richard beliveau …merci beaucoup

16 mars, 2016 Lemire Helene dit:

Bonjour,mon probleme est qque je suis en ménopose et j’je prend du poids sans arret alors j’ai besoin d’aide pour maigrir merci Helene ( 60 ans )

Cinzia Cuneo
16 mars, 2016 Cinzia Cuneo dit:

Bonjour Hélène,
Abonnez-vous à nos menus pour maigrir.

17 janvier, 2018 Agnès dit:

À partir de quel âge doit on commencé à prendre la vitamine D chez la femme

Cinzia Cuneo
17 janvier, 2018 Cinzia Cuneo dit:

Bonjour Agnès, Toutes les personnes (hommes et femmes) de tous les âges qui habitent en haut du 33e parallèle nord ou en bas du 33e parallèle sud devraient prendre un supplément en hiver.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site web utilise des témoins (cookies) pour offrir la meilleure expérience utilisateur et assurer une bonne performance, la communication avec les réseaux sociaux ou l'affichage de publicités. En cliquant sur «ACCEPTER», vous consentez à l'utilisation des témoins conformément à notre politique de confidentialité.

Notre infolettre hebdomadaire inclut :

  • Votre nouveau menu
  • Recettes, conseils nutrition et alimentation
  • Occasionnellement, des promotions sur les produits et services de SOSCuisine et de certains partenaires de confiance
  • Occasionnellement, des invitations à aider la recherche universitaire en répondant à des sondages ou études
  • Votre adresse email ne sera jamais transmise à des tiers et vous pourrez retirer votre consentement à tout moment.
SOSCuisine, 3470 Stanley, bureau 1605, Montréal, QC, H3A 1R9, Canada.