Quoi manger et éviter en cas de goutte?

1 avril, 2019 ,

La goutte est une maladie reliée à l’arthrite qui est connue depuis des centaines d’années. En effet, la goutte est parfois appelée la maladie des rois, puisqu’elle est associée à une alimentation riche en matières grasses, protéines animales et alcool. Les recommandations alimentaires et diètes pour la goutte qu’on retrouve sur le web peuvent paraître drastiques. De plus, les preuves scientifiques ne sont pas toujours là pour appuyer ces recommandations. Alors qu’en est-il? Est-ce qu’il y a quelque chose à faire du point de vue de l’alimentation et de nos habitudes de vie? Définitivement! Les voici.

La goutte, c’est quoi?

Comme mentionné précédemment, la goutte est une forme d’arthrite qui est caractérisée par un problème dans le métabolisme d’élimination de l’acide urique. Les crises de goutte sont des épisodes périodiques où le système immunitaire vient attaquer les accumulations d’acide urique dans les articulations. Les articulations les plus souvent atteintes sont celles des orteils, les chevilles et les genoux.

Le développement de la goutte est multifactoriel. En effet, la génétique, le surplus de poids, la prise de certains médicaments (par exemple les diurétiques), la fonction rénale diminuée et les mauvaises habitudes de vie sont tous des facteurs qui peuvent encourager le développement de cette maladie.

La goutte est souvent associée à d’autres maladies connexes (comorbidités) comme le diabète, l’obésité, la dyslipidémie, l’hypertension et l’hypertriglycéridémie. La prise en charge nutritionnelle de la goutte doit donc comprendre la gestion de ces autres maladies. Je vous donne plus de détails dans la section “Quoi manger le reste du temps”.

Quoi manger en période de crise

Si vous avez fait un peu de recherches, vous êtes sûrement tombé sur des listes d’aliments riches en purines qu’on vous dit d’éliminer de votre alimentation pour toujours… En réalité, ce n’est pas tout à fait le cas. Bien qu’il soit vrai qu’il faut limiter les aliments riches en purines (voir liste ci-dessous) pendant les périodes actives (crise de goutte), ce n’est pas nécessaire de le faire entre les crises.

Les principaux aliments très riches en purines sont:

  • Anchois
  • Cervelle
  • Coeur
  • Crevettes
  • Extraits de viande et sauces faites à partir de viande
  • Foie
  • Gibier
  • Hareng
  • Maquereau
  • Pétoncles
  • Ris de veau
  • Rognons
  • Sardines

Outre limiter sa consommation en purines, il faut aussi s’assurer de bien s’hydrater, d’éviter l’alcool le plus possible (maximum 1 consommation par jour pour les femmes et 2 consommations par jour pour les hommes) et d’éviter les aliments et repas riches en gras (restauration rapide, friture, produits laitiers riches, etc.).

Quoi manger le reste du temps

Étant donné que les habitudes de vie sont un facteur important dans le développement de la goutte et la gestion des crises, on a avantage à les améliorer dès la première période de crise. Les bonnes habitudes à prendre sont:

  • Limiter sa consommation d’alcool, particulièrement la bière
  • Atteindre ou maintenir un poids santé
  • Diminuer sa consommation de sucres ajoutés, particulièrement le fructose, sous forme de jus, boissons sucrées, sucreries, etc.
  • Préférez les produits laitiers faibles en gras aux produits entiers, si consommés

Références

The following two tabs change content below.

Auteur

Jef L'Ecuyer

Jef L’Ecuyer

Nutritionniste à SOScuisine.com

Jef est nutritionniste diplômée de l’Université McGill à Montréal depuis décembre 2014 et membre de l’ordre professionnelle des diététistes du Québec (OPDQ) et des Diététistes du Canada. Nouvellement finissante et passionnée par les arts culinaires, Jef propose un regard simple, efficace et pratique sur la planification des repas quotidiens. Dans cette perspective, elle travaille de concert avec la mission de l’équipe de SOSCuisine.

Jef L'Ecuyer

Derniers articles par Jef L’Ecuyer (voir tout)

2 commentaires à “Quoi manger et éviter en cas de goutte?”

juillet 31, 2019 à 11:40 , Lise Lecavalier dit:

qu’est-ce que je peux manger pour déjeuner ? Je souffre de la goutte tout comme mon père et mon fils….un bel héritage.

Cinzia Cuneo

août 02, 2019 à 11:29 , Cinzia Cuneo dit:

Bonjour Lise,
Tel qu’expliqué dans l’article, vous de devez pas exclure des aliments sans raison. Il faut surtout faire attention au sucre et au gras. Je vous invite à consulter notre site pour trouver des idées de petits déjeuners santé: https://www.soscuisine.com/recette/categorie/petit-dejeuner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *