Le yoga pour réduire les symptômes du SII?

15 juillet, 2019 , ,

La diète faible en FODMAP a été démontrée comme étant une approche efficace pour réduire les symptômes liés au syndrome l’intestin irritable (SII). Les études démontrent que 3 personnes sur 4 ont un succès considérable avec l’approche FODMAP. Les FODMAP sont des glucides fermentescibles qui sont en partie responsables des symptômes chez les gens souffrant du SII. Pour plus d’info, lisez cet article.

Malheureusement, certaines personnes ont encore des symptômes après avoir suivi une diète faible en FODMAP. De plus, le fait de devoir éviter plusieurs aliments et de contrôler ce que l’on mange peut s’avérer stressant. Le stress peut aussi être un facteur déclencheur ou empirer les symptômes du SII. Le stress fait référence à la capacité d’un individu à faire face à des demandes internes et externes telles que des situations liées à son travail ou des relations avec autrui. Lorsque le cerveau perçoit une demande externe induisant un stress, le système nerveux sympathique est activé, empruntant de l’énergie à l’intestin. Cela entraine des modifications de la fonction gastro-intestinale, telles que :

  • Un débit sanguin réduit
  • Une production de mucus réduite
  • Une réduction du mouvement des aliments à travers le tube digestif
  • Une augmentation de la sensibilité gastro-intestinale.

Ces changements peuvent déclencher des symptômes gastro-intestinaux, notamment des maux de ventre, des ballonnements et des modifications de la consistance des selles. C’est pourquoi pratiquer une activité de relaxation telle que le yoga, des techniques de respiration ou la méditation peut aider à mieux gérer les émotions et le stress et ainsi à diminuer les symptômes du SII.

Une étude récente a comparé les effets d’un programme de yoga à ceux d’une diète faible en FODMAP chez des patients ayant été diagnostiqués avec le SII. Pour ce faire, 59 adultes avec le SII ont été assignés à une diète faible en FODMAP incluant trois rencontres de nutrition ou à un programme de yoga à raison de deux séances par semaine, pendant 12 semaines. Les deux méthodes se sont avérées aussi efficaces pour réduire les symptômes du SII.

Ainsi, le yoga peut être utilisé comme méthode alternative ou comme méthode complémentaire à la diète faible en FODMAP pour aider à mieux contrôler les symptômes reliés au SII. Pour ceux qui ont des symptômes plus sévères tels que beaucoup de gaz ou des diarrhées fréquentes, il peut être gênant de participer à un cours de groupe de yoga… Dans ce cas, il ne faut pas se décourager, puisqu’il est possible de pratiquer le yoga dans le confort de chez soi, en utilisant des applications mobiles, des vidéos ou des programmes de yoga en ligne. Ce qui est particulièrement intéressant à propos de cette méthode, c’est qu’elle n’a pratiquement pas d’effets secondaires, à part vous mettre en forme bien sûr! Alors, qu’attendez-vous pour l’essayer?


Référence

  • Schumann et coll. (2018) Randomised clinical trial: yoga vs a low-FODMAP diet in patients with irritable bowel syndrome. Aliment Pharmacol Ther; 47:203–211.
The following two tabs change content below.

Auteur

Kathryn Adel

Kathryn Adel

Kathryn possède des baccalauréats en kinésiologie et en nutrition et une maîtrise en nutrition sportive. Elle est membre de l’OPDQ et de l’Academy of Nutrition and Dietetics. Athlète de demi-fond, elle a couru pour l’équipe Montréal-Olympique et le Rouge et Or. Kathryn se spécialise en nutrition sportive, perte de poids, diabète, santé cardiovasculaire et gastro-intestinale. Kathryn possède beaucoup d’expérience avec l’approche FODMAP et a complété la certification de l’université Monash.

4 commentaires à “Le yoga pour réduire les symptômes du SII?”

juillet 19, 2019 à 4:08 , Soula christine dit:

Où trouver un thérapeute merci

Cinzia Cuneo

juillet 22, 2019 à 9:55 , Cinzia Cuneo dit:

Bonjour Christine,
Vous pouvez trouver des salons de yoga un peu partout.

mars 29, 2020 à 10:49 , kiwi dit:

Au prise avec une colite ulcéreuse depuis plus de 4 ans, et après avoir essayé plusieurs choses dont le régime FODMAP, j’ai commencé à augmenter ma fréquence de pratiques de yoga il y a un an et demi, passant d’une session de 75 min. à l’occasion (ex. 1x/semaine ou 1x/2 semaines) à au moins 3 sessions de 75 min./semaine. Cela a complètement transformé mon rapport à ma colite ulcéreuse. Si j’ai continué la prise de médicaments quotidiennes, avec le yoga régulier, j’ai réussi à réduire mes crises au néant (j’avais encore des petites crises malgré les médicaments). En plus, je détecte maintenant beaucoup plus facilement les signes lorsque je dois ajuster ma diète. Sans compter le calme mental et la forme physique améliorées. Évidement, cela requiert un investissement de temps et d’argent mais en en faisant ma priorité à l’agenda avec le soutien de ma famille et de mon travail, et en dénichant des rabais réguliers sur des abonnements, j’ai fini par y arriver et ça a changé mon quotidien. Je le recommande à tous et à toutes.

Cinzia Cuneo

mars 30, 2020 à 8:08 , Cinzia Cuneo dit:

Merci beaucoup d’avoir partagé votre expérience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre infolettre hebdomadaire inclut :

  • Votre nouveau menu
  • Recettes, conseils nutrition et alimentation
  • Occasionnellement, des promotions sur les produits et services de SOSCuisine et de certains partenaires de confiance
  • Occasionnellement, des invitations à aider la recherche universitaire en répondant à des sondages ou études
  • Votre adresse email ne sera jamais transmise à des tiers et vous pourrez retirer votre consentement à tout moment.
SOSCuisine, 3470 Stanley, bureau 1605, Montréal, QC, H3A 1R9, Canada.