Arthrite rhumatoïde et arthrose – Quelle alimentation pour réduire l’inflammation ?

14 novembre, 2016 ,

Je crois que vous serez d’accord avec moi quand je dis que l’arthrite rhumatoïde et l’arthrose peuvent VRAIMENT nuire à notre qualité de vie. Au quotidien, il faut désormais faire avec les douleurs et les articulations qui enflent. On doit souvent abandonner certaines de nos activités préférées comme la danse, le vélo ou le piano. En plus, les médicaments pour réduire l’inflammation ont de nombreux effets secondaires dont on se passerait bien : fatigue, troubles digestifs, état dépressif …

Mais rassurez-vous, vous avez des moyens efficaces d’agir sur votre état de santé et votre bien-être! Vous n’êtes pas une victime, vous pouvez contribuer à votre processus de guérison.

Dans cet article, nous allons voir ensemble tout ce que vous pouvez faire pour améliorer votre alimentation et ainsi réduire l’inflammation et les douleurs. À la fin de cet article, vous saurez tout ce qu’il faut sur l’alimentation méditerranéenne, le végétarisme, les oméga-3 et le microbiome pour bien manger et mieux vivre avec l’arthrite*!

Voici le constat : Bon nombre d’habitudes alimentaires nord-américaines (qu’on retrouve aussi en Europe!) encouragent l’inflammation. Quelques exemples de ces habitudes sont la consommation accrue de viandes rouges, de sucres raffinés, de gras saturés et la faible consommation de fibres.

Menus contre l'arthrite rhumatoïde

Nous n’avons pas encore d’études qui démontrent que l’alimentation moderne (de type nord-américaine) soit directement liée à l’arthrite. Par contre, nous savons que ces habitudes alimentaires ont un rôle dans les processus inflammatoires, qui eux ont un impact sur l’arthrite. Ainsi, il y a fort à parier que les prochaines études démontreront que les mauvaises habitudes alimentaires favorisent l’arthrite.

A l’inverse, une alimentation riche en fruits et légumes, en aliments peu ou pas transformés, en poissons et en huile d’olive (c’est-à-dire une alimentation méditerranéenne) permet de réduire les marqueurs d’inflammation.

Voyons cela plus en détails …

*Afin d’alléger la lecture de l’article, nous utilisons le terme «arthrite» pour englober toutes les formes d’arthrite, telles que l’arthrite rhumatoïde, l’arthrose, etc. Lorsqu’une des formes d’arthrite est nommée plus précisément, c’est que les recommandations sont particulières à cette forme.   

Pages : 1 2 3 4 5 Page suivante

The following two tabs change content below.

Auteur

Jef L'Ecuyer

Jef L’Ecuyer

Nutritionniste à SOScuisine.com

Jef est nutritionniste diplômée de l’Université McGill à Montréal depuis décembre 2014 et membre de l’ordre professionnelle des diététistes du Québec (OPDQ) et des Diététistes du Canada. Nouvellement finissante et passionnée par les arts culinaires, Jef propose un regard simple, efficace et pratique sur la planification des repas quotidiens. Dans cette perspective, elle travaille de concert avec la mission de l’équipe de SOSCuisine.

Jef L'Ecuyer

Derniers articles par Jef L’Ecuyer (voir tout)

2 commentaires à “Arthrite rhumatoïde et arthrose – Quelle alimentation pour réduire l’inflammation ?”

novembre 20, 2016 à 9:34 , caroline dit:

quel est le role du lait et yogourt dans l’inflammation? si il y a un role, est-ce le lactose ou la caséine

Jef L'Ecuyer

novembre 21, 2016 à 1:24 , Jef L'Ecuyer dit:

Bonjour Caroline,

Selon les dernières études (voir ci-dessous), les produits laitiers pourraient avoir un rôle protecteur contre l’inflammation. Il semblerait que le mélange de nutriments dans les produits laitiers ait un effet anti-inflammatoire.

Je vous laisse quelques études ici si vous voulez avoir plus de détails:
-Position de l’INAF: http://www.inaf.ulaval.ca/quoi-de-neuf/actualites/details/article/les-produits-laitiers-condamnes-a-tort-dune-reponse-inflammatoire/#.WDM8CfnhCUk
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25641952 (en anglais)
http://nutritionreviews.oxfordjournals.org/content/73/1/36.long (en anglais)
http://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/10408398.2014.967385 (en anglais)

Il va sans dire que pour les personnes qui y sont sensibles, intolérantes ou allergiques, les produits laitiers sont à diminuer, voir éviter, puisqu’ils peuvent causer une variété de réactions, dont de l’inflammation.

Jef

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *