Est-ce que le café et l’alcool peuvent prévenir la maladie d’Alzheimer ?

15 mai, 2017 , ,

Il y a désormais consensus sur le fait que pour prévenir la maladie d’Alzheimer et autres maladies neurodégénératives  de bonnes habitudes de vie s’imposent; pratiquer régulièrement de l’activité physique, avoir un poids santé, ne pas fumer, avoir une alimentation de type méditerranéenne, etc.

Mais qu’en est-il d’aliments plus spécifiques? Est-ce que nous avons des données qui suggèrent que la consommation de café ou d’alcool, par exemple, pourrait aider la prévention? Je réponds à cette question avec plus de détails ci-dessous.

Café

Vous avez peut-être entendu il y a quelques années dire que le fait de boire du café pourrait aider à prévenir la maladie d’Alzheimer… comme dans plusieurs cas, les médias présentent les résultats des études scientifiques de façon trop simplifiée.

Est-ce que ça veut dire qu’il faut se mettre à boire des tasses et des tasses de café dans l’espoir de repousser ou prévenir le développement de la maladie d’Alzheimer? Heureusement (ou malheureusement…) non! Étant donné que la majorité des études effectuées sont des études d’observation, on ne peut savoir si le café agit (ou comment il agit) sur la prévention de la maladie d’Alzheimer. On observe plutôt que chez les gens qui ont tendance à avoir une consommation régulière de café (environ 3 tasses de café ou 400 mg de caféine par jour), le déclin cognitif était ralentit ou moindre que chez les personnes qui ne consomment pas du tout de café ou ceux qui en consomment des plus grandes quantités.

En résumé, si vous buvez déjà quelques tasses de café par jour, bonne nouvelle, il semble qu’il y ait un effet protecteur. Par contre, si vous n’êtes pas un buveur de café, nous n’avons suffisamment d’évidence pour que la seule raison que vous commenciez à en prendre soit la prévention de la maladie d’Alzheimer.

Alcool

wine-vin

Comme pour le café, certaines études d’observations ont montré que la consommation faible à modérée d’alcool par les adultes “plus âgés” était associée avec une réduction du risque de démence et de développement de la maladie d’Alzheimer.

Par contre, comme nous savons que la consommation d’alcool porte en elle-même des risques importants pour la santé, il n’est pas recommandé de consommer de l’alcool pour réduire ses risques de maladie d’Alzheimer.

Bref, nous n’avons pas encore assez de preuves pour faire la promotion de certaines boissons pour la prévention ou la réduction du risque de développement de la maladie d’Alzheimer. Au meilleur de nos connaissances actuelles, avoir une bonne hygiène de vie tout au long de sa vie semble être la meilleure chose à faire.

Nos menus pour la prévention de la maladie d’Alzheimer peuvent vous aider à prendre de bonnes habitudes alimentaires.

Menus pour prévenir la maladie d'Alzheimer


Références

The following two tabs change content below.

Auteur

Jef L'Ecuyer

Jef L’Ecuyer

Nutritionniste à SOScuisine.com

Jef est nutritionniste diplômée de l’Université McGill à Montréal depuis décembre 2014 et membre de l’ordre professionnelle des diététistes du Québec (OPDQ) et des Diététistes du Canada. Nouvellement finissante et passionnée par les arts culinaires, Jef propose un regard simple, efficace et pratique sur la planification des repas quotidiens. Dans cette perspective, elle travaille de concert avec la mission de l’équipe de SOSCuisine.

Jef L'Ecuyer

Derniers articles par Jef L’Ecuyer (voir tout)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *