DIY Saint-Valentin, Acte III : Je t’aime à la folie…

5 février, 2014

Après le dessert et avant de ‘dormir’…

Avez-vous pensé à un petit cadeau pour votre douce moitié ? Que pensez-vous d’acheter une boîte en forme de cœur dans une droguerie ou un Dollarama et d’y ajouter des chocolats Saint-Valentin faits-maison grâce à la célèbre recette de SOSCuisine ? Ce cadeau fort apprécié, pourra vous accompagner dans la chambre romantique que vous aurez installée, afin de vous gâter d’une sucrerie santé entre deux galipettes.

Une ambiance érotique est garantie si vous reproduisez le même schéma qu’à l’acte II! Ainsi, optez pour une playlist plus sensuelle et des lumières plus tamisées qui vous permettront de créer une ambiance feutrée.

Si vous êtes une personne très romantique, ajoutez quelques pétales de fleurs sur votre lit et des bougies parfumées de la  même couleur que votre assortiment de table autour du lit et sur votre mobilier de chambre. Attention aux choix des bougies néanmoins : certaines bougies parfumées sont dangereuses pour la santé! Consultez nos recommandations ici avant de faire vos achats.

N’hésitez pas à poster vos photos de Saint-Valentin sur les réseaux sociaux avec le hashtag ou mot-clic #CookSomeLove!

En espérant que mes conseils vous auront été utiles, je vous souhaite une Joyeuse Saint-Valentin!

Menus Plaisir en santé

The following two tabs change content below.

Auteur

Amanda Labourot

Passionnée des communications – mais moins ferrée en cuisine – Amanda compte apprendre chez SOSCuisine des gestes simples pour améliorer sa santé au quotidien, tout en profitant des plaisirs de la table.

Articles

2 commentaires à “DIY Saint-Valentin, Acte III : Je t’aime à la folie…”

février 06, 2014 à 11:57 , francine gagnier dit:

J’aime beaucoup vos articles mais je décroche complètement lorsque j’y retrouve des termes que je ne comprends pas … droguerie (probablement -sic- pharmacie) ….. playlist… hashtag. Nous sommes au Québec et non en France, on pourrait se donner la peine de franciser ces termes que nos cousins aiment tant.

Amanda Labourot

février 06, 2014 à 12:44 , Amanda dit:

Bonjour Francine!
Merci pour votre commentaire.
En fait, nous avons un bureau en Europe qui est situé à Paris et les membres européens ont accès au même blog que vous. Ainsi nous incluons des termes qui peuvent être compris par tous. C’est pourquoi nous avons accompagné l’appellation française ‘droguerie’ de son équivalent québécois ‘Dollorama’.
Par ailleurs nous utilisons des termes généraux qui permettent aux membres de s’y retrouver. Ainsi, sur YouTube en français, c’est ‘playlist’ qui est utilisé et non ‘piste de lecture’ – tel que vous pouvez le constater ici: http://goo.gl/fkAGDG . Nous voulons donc utiliser les mêmes termes que ceux utilisés par les supports vers lesquels nous référons les utilisateurs.
Vous avez tout à fait raison pour la mention de ‘hashtag’ puisqu’il existe l’équivalent ‘mot-clic’ au Québec, je le corrige de ce pas!
Bonne journée 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *