Fruits et légumes: qu’est-ce qu’il faut acheter bio?

16 septembre, 2010 , , ,

C’est la question posée par un de nos membres, inquiet au sujet des pesticides qui peuvent se trouver dans les fruits et légumes. Ma réponse ci-dessous est tirée du Shopper’s Guide to Pesticide qui contient les listes des 12 maléfiques et 15 angéliques, publié par l’organisme américain Environmental Working Group, qui a élaboré ce guide à partir des tests chimiques effectués par le US Department of Agriculture (USDA).

Selon ce guide, il n’est pas nécessaire d’acheter bio les produits suivants:

  • Ananas, avocat, aubergine, cantaloup, kiwi, maïs sucré, mangue, melon miel,  et pois, car on n’en mange pas la pelure, où sont concentrés les résidus de pesticides;
  • Oignon et patate douce, car ils ont suffisamment de défenses naturelles pour bien pousser avec peu ou pas de pesticides;
  • Asperge, car elle pousse tôt au printemps, avant l’arrivée des insectes, ne nécessitant ainsi peu ou pas de pesticides;
  • Chou, car les pesticides sont concentrés dans les feuilles extérieures, qui sont enlevées avant l’arrivé sur les tablettes du supermarché.

Par contre, il vaut mieux choisir le biologique pour les produits suivants:

  • Céleri recolté en automne et en hiver, car il nécessite beaucoup de produits chimiques pour contrer les maladies bactériennes et fongiques;
  • Bleuet, cerise, fraise, nectarine, pêche, poire, et pomme, car les insectes en sont aussi gourmands que nous, et ces fruits doivent donc être arrosés de pesticides;
  • Épinard, chou frisé, poivron, pomme de terre, car ils sont traités aux pesticides pendant toute leur période de croissance;
  • Raisin, car il est sensible aux maladies fongiques pendant le transport. Par conséquent, plus il vient de loin, plus il a été traité!

SOSPlus pour des VRAIS spéciaux des circulaires

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle partage avec vous son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

Cinzia Cuneo

Derniers articles par Cinzia Cuneo (voir tout)

Articles

Aucun commentaire à “Fruits et légumes: qu’est-ce qu’il faut acheter bio?”

septembre 16, 2010 à 9:20 , Linda MacCulloch dit:

Vous ne parlez que de pesticides mais il y a aussi les engrais chimiques utilisés pour la culture. Tout ces produits sont absorbés par la pelure et la chair. Je peux vous dire que beaucoup d’autres recherches et études viennent démentir ce qui est écrit dans l’article. Pourquoi y a-t-il tant d’allergies chez les enfants? Pourquoi les enfants deviennent pubèrent de plus en plus jeune? Pourquoi tant de maladies auto-immunes? etc. Il faut se posez des questions et se demandez, qui est derrière ces études, cette liste? Moi, j’ai des doutes et j’achète bio le plus possible en plus de cultiver un potager bio.

Cinzia Cuneo

septembre 16, 2010 à 9:49 , Cinzia dit:

Réponse à Linda. Nous avons publié cet article justement pour sensibiliser tous à l’achat bio et pour répondre à un de nos membres. Cette personne nous a fait part de ses craintes ainsi que de son budget limité et donc nous avons décidé de prioriser les fruits et légumes selon la liste publiée par l’organisme américain Environmental Working Group. Quant aux données brutes, elles proviennent des tests chimiques effectués par le US Department of Agriculture (USDA).

septembre 23, 2010 à 6:50 , Linda MacCulloch dit:

Je comprend que votre intention est de sensibiliser au bio mais je ne fais AUCUNEMENT confiance à Santé Canada NI l’USDA.

septembre 23, 2010 à 9:42 , stephanie dit:

si je peux me permettre un seule commentaire, je crois qu’il est possible d’économiser tout en mangeant bio. nous somme 6 à la maison et pour économisé j’achète en gros à la livre une fois par mois. j’ai demander au marchant s’il pouvait me faire un rabais sur la quantité et ont s’est entendu sur le prix. Il faut être cuisinier et débrouillard par contre pour ne rien gaspiller. c’est mon truc à moi pour ÉCONOMISER ET ÊTRE EN SANTÉ!

septembre 24, 2010 à 10:38 , Céline dit:

Je suis maman monoparentale et j’achète des paniers de fruits et légumes bio depuis la naissance de mon fils et je trouve que la qualité et le goût des produits sont nettement supérieurs à ceux achetés au supermarché! Aussi, vu que l’on est seulement 2 à la maison et que je perdait souvent mes fruits et légumes, je partage maintenant mon panier moitié-moitié avec ma belle-soeur. De cette façon on évite les pertes et en plus, on s’échange des recettes!

septembre 27, 2010 à 1:14 , Michael Muryn dit:

Céline, je ne sais pas si par « échange de recettes » vous parlez de la même chose que moi, mais certaines personnes développent comme habitude de partager le résultat des recettes entre voisin et famille, cela permet de sauver du temps, développer un aspect social, etc.

Il y a aussi certaines personnes qui font de la cuisine familiale et vendent leur produit (par porte à porte ou bouche à oreille), mais cela est un autre jeu! 😉 Il y a par contre une demande dans certaines communautés pour cela!

novembre 11, 2010 à 10:33 , Bykabou dit:

Pour ma par je crois qu’il faut effectivement se questionner sur la qualité des aliments que nous achetons mais aussi sur sa provenance ! Si ma carotte bio provient du Chili la pollution produite pour son transport devrait peser dans la balance.
Oui au Bio !!! si en plus c’est Local !!! Bon Appétit

août 14, 2011 à 6:53 , Dominique dit:

Acheter local oui, mais à quel prix ???? Les marchands locaux vendent toujours plus cher que les importations….et il n’y a aucun transport à payer ! Les québécois veulent faire beaucoup de sous en vendant moins. Je connais un producteur de petits fruits qui aime mieux voir pourrir ses fruits par terre plutôt que de travailler plus et vendre à prix abordable…..dommage……..

mai 18, 2014 à 2:11 , verte pomme dit:

Si seulement tout le monde pouvait se mettre à cultiver son propre potager, on ne parlerait plus de pesticides, de spéculation, d’empreinte carbone, … Ce sont des gestes qu’il nous faut acquérir au plus vite au vu de l’austérité qui va s’abattre sur nous sous peu et de la croissance des cancers et allergies en tout genre, d’autre part. Pas besoin d’avoir des jardins d’agrément … certaines fleurs sont comestibles mais les fruits et les légumes, c’est vital … Un carré potager sur un balcon, des jardins citadins partagés … Mais pour tout cela, il faut remonter ses manches !!! Nous avons toujours une excuse pour se lamenter sur notre sort mais le temps n’est plus au bla-bla !!! Action-réaction !!!

Cinzia Cuneo

mai 18, 2014 à 8:54 , Cinzia dit:

Bonjour « verte pomme », tout à fait d’accord avec vous. C’est pourquoi nous publions aussi des conseils pour jardinage: https://www.soscuisine.com/fr/blogue/article/cinq-etapes-pour-reussir-son-potager-urbain

mai 20, 2015 à 2:34 , Joelle Marine dit:

Il n’y a pas là de « révélation » c’est juste logique…à ceci près que l’on n’épluche pas toujours les aubergines et certains pèlent les poivrons! et si votre mamie ne vous a pas appris à débarasser la cosse des pois de la partie coriace…alors vous avez beaucoup perdu en goût! Au final beaucoup d’idèes toutes faites dans cette pseudo étude!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *