Les zéros de l’alimentation faible en FODMAP

11 mai, 2015 ,

Chaque personne atteinte du Syndrome de l’intestin irritable (SII) ou par d’autres troubles digestifs est affectée différemment par son alimentation, mais certains groupes d’aliments semblent être problématiques pour la plupart des gens. Les voici:

Lactose

milk-glass-lait-verre

La consommation de lactose doit être limitée, mais il n’est pas nécessaire de l’éliminer complétement. En effet, les amateurs de fromage peuvent choisir des fromages vieillis, comme le cheddar, le camembert et le brie, car ceux-ci sont habituellement bien tolérés, du fait que la quasi-totalité du lactose est éliminé pendant le processus de fabrication,
via l’élimination du petit lait et la fermentation.

Mauvaise nouvelle par contre pour les fanatiques de lait, yogourt et crème glacée, car ces aliments contiennent tous des quantités importantes de lactose et peuvent donc entraîner des symptômes désagréables chez les personnes qui y sont sensibles. Ces personnes peuvent se tourner vers les versions sans lactose du lait et du yogourt.

Blé

bread-987667_1920

Les produits de blé (pâtes alimentaires, pain, céréales à déjeuner, etc) contiennent du fructane, qui doit être retiré de l’alimentation. Il est important de préciser que le blé est retiré de l’alimentation à cause de sa teneur en fructane et non en gluten. En effet, c’est le fructane qui est responsable des inconforts chez les personnes souffrantes de SII. Donc, portez attention à la liste des ingrédients, ce n’est pas parce qu’un aliment est sans gluten qu’il est forcément sans FODMAP.

Portez une attention particulière aux ingrédients suivant à éliminer: le miel, l’inuline, la racine de chicorée, les édulcorants (sorbitol, mannitol, xylitol et isomalt), la poudre d’oignon et d’ail, les farines de légumineuses et les fruits secs.

Légumes gazogènes

broccoli-498600_1280

L’oignon, l’ail, le chou-fleur, le brocoli, l’asperge … ce sont tous des exemples de légumes bons pour la santé, mais qui peuvent causer des ballonnements, gaz et autres symptômes chez les gens qui sont sensibles aux FODMAP. Pour savoir quels légumes choisir, rendez-vous dans la deuxième partie de cet article, dédiée aux « héros ».

Produits sucrants et édulcorants

artificial colourants, édulcorants artificiels

Le sirop de maïs à haute teneur en fructose, le miel et le sirop d’agave ont en commun le fait qu’ils contiennent tous du fructose en grande quantité. Chez les personnes qui n’absorbent pas bien le fructose, celui-ci reste dans l’intestin et fermente; ce qui contribue aux ballonnements.

Vous pensez bien faire en choisissant des produits sans sucre ? Si vous êtes atteints du syndrome de l’intestin irritable, ces aliments pourraient contribuer aux symptômes. En effet, certains édulcorants font partie de la famille des polyols (“P” de l’acronyme FODMAP), c’est le cas du sorbitol, du maltitol et du xylitol, qui se retrouvent par exemple dans la gomme à mâcher.

De plus, mâcher de la gomme encourage l’aérophagie (phénomène physiologique caractérisé par l’ingestion d’une quantité importante d’air lors de la consommation d’aliments), qui à son tour peut augmenter les inconforts.

Pour consulter la liste des aliments qui contiennent beaucoup de FODMAP, cliquez ici.

Dans la deuxième partie de cet article nous allons parler des « héros » de l’alimentation faible en FODMAP.

autopromo_low_fodmaps_fr

*Les FODMAP sont des glucides fermentescibles qui sont en partie responsables des symptômes chez les gens souffrant du syndrome de l’intestin irritable (SII). Pour plus d’info, lisez cet article.

The following two tabs change content below.

Auteur

Jef L'Ecuyer

Jef L’Ecuyer

Nutritionniste à SOScuisine.com

Jef est nutritionniste diplômée de l’Université McGill à Montréal depuis décembre 2014 et membre de l’ordre professionnelle des diététistes du Québec (OPDQ) et des Diététistes du Canada. Nouvellement finissante et passionnée par les arts culinaires, Jef propose un regard simple, efficace et pratique sur la planification des repas quotidiens. Dans cette perspective, elle travaille de concert avec la mission de l’équipe de SOSCuisine.

4 commentaires à “Les zéros de l’alimentation faible en FODMAP”

mai 14, 2015 à 4:20 , Marhy dit:

Étant allergique au gluten de blé
J ai en effet du mal à digérer tous ces aliments Fodmaps

Il ne reste plus grand chose car c est identique avec plein de légumes légumineuses etc
Donc très difficile d équilibrer les repas générant de grande fatigue

Matht

mai 14, 2015 à 1:42 , laszlo szigeti dit:

Pourriez-vous me donner la signification de FODMAP^

mai 14, 2015 à 7:24 , Monique boisvert dit:

Quel pain peut t’on manger

mai 17, 2015 à 8:46 , Cinzia dit:

@Marthy: Si vous pensez qu’il « ne reste pas grand chose », la liste des « héros » va vous faire changer d’avis. De plus, pendant la période d’élimination, et même après, nos menus vous aideront à ne pas vous casser la tête.

@Laslo: Je vous invite à chercher le mot-clé FODMAP sur notre blogue, pour en apprendre plus sur ce sujet.

@Monique: Vous pouvez manger du pain sans gluten en prenant bien soin de lire les ingrédients, pour éviter tous ceux qui sont riches en FODMAPs, comme par exemple le miel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *