4 questions pour une nutritionniste sportive: Première partie

26 septembre, 2017 , , ,

Nous avons sondé nos fans sur Facebook pour savoir quelles seraient les questions à poser à une nutritionniste sportive. Voici les meilleures, et les réponses de Kathryn Adel, nutritionniste sportive. Lisez la deuxième partie ici.

Question #1: Le tofu et le lait de soya sont de bonnes options santé. Le soya contient de l’œstrogène et celle-ci augmente la cellulite et peut empêcher ou ralentir la perte de poids. Est-ce vrai ou quelle quantité doit-on prendre par jour?

– Isabelle D.

soy-foods-alimentation-soya

Effectivement, le soya contient des bons gras insaturés et des fibres qui sont bénéfiques pour la santé du cœur. Le soya procure aussi un effet protecteur contre les cancers du sein et de la prostate. Selon les données les plus récentes, les phytoestrogènes contenus dans le soya n’ont pas d’effets néfastes sur la santé, n’affectent pas le poids corporel et n’augmentent pas la cellulite. Il n’existe pas de recommandation spécifique concernant la quantité de soya à consommer, mais celui-ci fait partie d’une alimentation variée et équilibrée et il est tout à fait sécuritaire de consommer des aliments à base de soya de façon modérée, voire quotidiennement. D’ailleurs, afin de réduire la fréquence et la sévérité les bouffées de chaleur chez les femmes ménopausées, on leur recommande de consommer une portion de soya par jour.

Le soya fait encore l’objet de nombreuses recherches et il est possible qu’une consommation excessive de soya ait des effets néfastes sur la santé. Les produits à base de soya les plus sécuritaires et donc à prioriser sont ceux qui sont fermentés et minimalement transformés, tels que le tempeh, le natto, le miso et la sauce soya. Voici quelques recettes pour inclure des produits de soya dans son alimentation pour le sport :

Question #2: Est-ce que ça prend autant de protéines que certains coach suggèrent après l’entraînement?

– Geneviève R.

En fait, la quantité de protéines à consommer après l’entrainement dépend de l’intensité, de la durée et de la fréquence des activités pratiquées. Il est surtout important de consommer une quantité importante de protéines (10 à 30 g selon le type de sport et les besoins énergétiques) rapidement après l’entraînement (30-45 minutes) pour les gens qui s’entrainent en hypertrophie dans le but de gagner de la masse musculaire de même que pour les athlètes qui ont plusieurs entrainements dans la même journée.

Chez les sportifs récréatifs, il est recommandé de consommer environ 1.2 g/kg de protéines par jour. Si on s’assure d’avoir une source de protéines à chaque repas de même qu’une collation protéinée par jour, cela devrait généralement être suffisant pour combler les besoins en protéines. Il n’est pas obligatoire de consommer des protéines après une activité sportive. Par contre, la prise d’une collation qui contient des protéines peut être utile après un entraînement afin d’éviter d’avoir trop faim par la suite.

Procurez-vous notre livre «La cuisine efficace des familles actives» pour savoir quoi manger avant, pendant et après le sport!

 

The following two tabs change content below.

Auteur

Kathryn Adel

Kathryn Adel

Kathryn possède des baccalauréats en kinésiologie et en nutrition et une maîtrise en nutrition sportive. Elle est membre de l’OPDQ et de l’Academy of Nutrition and Dietetics. Athlète de demi-fond, elle a couru pour l’équipe Montréal-Olympique et le Rouge et Or. Kathryn se spécialise en nutrition sportive, perte de poids, diabète, santé cardiovasculaire et gastro-intestinale.

Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *