L’épeautre revient à la mode

6 juillet, 2013 ,

L’épeautre est une céréale rustique du genre Triticum (une variété de blé) qui constituait jadis la base de l’alimentation des populations latines.

Suite à l’introduction d’autres variétés de céréales beaucoup plus performantes, tel que le froment, le maïs et le riz, la culture de l’épeautre a régressé jusqu’à disparaître presque totalement.

Redécouvert de nos jours à cause de ses précieuses propriétés diététiques, l’épeautre est devenu un aliment « vedette » des cultures biologiques car c’est une plante robuste, résistante au froid et aux maladies et qui ne requiert ni engrais ni pesticides.

Souvent qualifié de « caviar des céréales », l’épeautre a un agréable goût de noisette, avec une texture légèrement croquante. Il est utilisé surtout dans des soupes et potages, mais il est aussi excellent dans des salades froides et en accompagnement comme « simili-risotto ».

Essayez quelques-unes de nos recettes qui mettent en vedette l’épeautre:

Publié originalement dans le Journal de Montréal le 6 juillet 2013

 

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle partage avec vous son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

Cinzia Cuneo

Derniers articles par Cinzia Cuneo (voir tout)

3 commentaires à “L’épeautre revient à la mode”

juillet 12, 2013 à 9:15 , Lina St-Pierre dit:

l`épeautre ne sera pas cuit suffisamment en 35 min ,il faut absolument le mettre tremper une nuit et la cuisson doit prendre minimun 1 hr sinon sera très désagréable en bouche et moins digeste

Cinzia Cuneo

juillet 12, 2013 à 9:27 , Cinzia dit:

@Merci à Lina St-Pierre pour son commentaire. En complément d’information: On trouve différentes sortes d’épeautre sur le marché. La plupart ne nécessitent pas de trempage. Dans ces cas 35 min de cuisson suffisent amplement et 1 h donnerait un mauvais résultat. C’est clairement expliqué dans la recette que, selon le cas, on peut devoir tremper. Je suggère de suivre les instructions sur le paquet, s’il y en a, et de faire des tests, exactement comme nous avons fait chez SOSCuisine, en achetant différentes sortes d’épeautre.

juin 30, 2015 à 11:07 , Mariette Laforest dit:

Je l utilise en farine, dans la fabrication de mon pain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *