Quelle est la meilleure façon de prévenir l’Alzheimer?

10 février, 2017 , ,

Au Canada, chaque année, 25 000 personnes sont diagnostiquées d’une maladie cognitive… Et les chiffres ne cessent d’augmenter! De ces 25 000 nouveaux cas, plusieurs se développeront en maladie d’Alzheimer. Malheureusement, la médecine ne comprend pas encore à 100% le développement de cette maladie, ni la façon de la guérir ou même de ralentir sa progression.

Ne vous inquiétez pas, je ne fais pas cet article que pour vous donner des mauvaises nouvelles. Au contraire! En septembre 2015, une équipe de chercheurs des États-Unis a fait des avancées importantes dans la prévention de la maladie d’Alzheimer. En suivant un type d’alimentation appelé la diète MIND, on serait capable de prévenir, de façon significative, la maladie d’Alzheimer!

La diète « MIND »?

Les chercheurs se sont en fait amusés à faire un jeu de mots avec le nom de cette diète (“mind” étant l”esprit” en anglais).  En fait, MIND est un acronyme pour Mediterranean-Dash Intervention for Neurodegenerative Delay. Un nom bien long et bien compliqué, mais vous allez voir, c’est assez facile de la mettre en application.

Les principes de base de la diète MIND

Les recommandations de la diète MIND se résument à privilégier certains aliments et à en éviter d’autres. Il n’est pas question ici de restrictions draconiennes, ni de diète à la mode impossible à suivre. C’est plutôt le gros bon sens mis en application, et prouvé par la science!

De plus, dans le palmarès des meilleures diètes tout juste publié dans  le magazine U.S.News, la diète MIND est classée par les experts de la nutrition et de la médecine dans le top 3 des meilleures diètes. On note aussi qu’elle est l’une des plus faciles à suivre!

Menus pour prévenir la maladie d'Alzheimer

Aliments à privilégier pour prévenir l’Alzheimer

Aliments dont il faut réduire sa consommation pour prévenir l’Alzheimer

Les résultats des études sur la diète MIND sont prometteurs jusqu’à maintenant, d’autant plus que l’on sait que l’amélioration de ses habitudes alimentaires permet de réduire non seulement les risques de la maladie d’Alzheimer, mais aussi de prévenir une foule d’autres maladies, dont certains cancers et maladies cardiovasculaires.

Vous voulez plus d’informations à propos de comment l’alimentation peut vous aider à prévenir la maladie d’Alzheimer? Consultez notre dossier Mieux manger pour prévenir l’Alzheimer et autres maladies neurodégénératives et nos menus pour prévenir la maladie d’Alzheimer.


Références

The following two tabs change content below.

Auteur

Jef L'Ecuyer

Jef L’Ecuyer

Nutritionniste à SOScuisine.com

Jef est nutritionniste diplômée de l’Université McGill à Montréal depuis décembre 2014 et membre de l’ordre professionnelle des diététistes du Québec (OPDQ) et des Diététistes du Canada. Nouvellement finissante et passionnée par les arts culinaires, Jef propose un regard simple, efficace et pratique sur la planification des repas quotidiens. Dans cette perspective, elle travaille de concert avec la mission de l’équipe de SOSCuisine.

Jef L'Ecuyer

Derniers articles par Jef L’Ecuyer (voir tout)

Articles

1 commentaire à “Quelle est la meilleure façon de prévenir l’Alzheimer?”

février 17, 2017 à 2:48 , beouchenamir dit:

tres interessant merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *